Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Drame de Mango : Jean-Pierre Fabre bat en brèche la pétition lancée...

Drame de Mango : Jean-Pierre Fabre bat en brèche la pétition lancée par Pr Tchabouré Gogué

- Advertisement -

jpf_10oct2015


La pétition émise par l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI, opposition) de Tchabouré Gogué, pour exiger la démission des autorités locales de Mango et de l’Oti dans le drame survenu les 6 et 7 novembre derniers, lors de la manifestation des populations dans cette localité contre la réhabilitation de la faune, n’est pas convenable pour certains partis de l’opposition.
 
Cette pétition ne sera pas signée par les militants et sympathisants du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), une coalition de quatre (4) partis politiques de l’opposition togolaise, à savoir l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre, la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) de Brigitte Adjamagbo-Johnson, le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) de Me Abi Tchésa et l’Union des démocrates socialistes du Togo (UDS-Togo) d’Antoine Folly.
 
Pour le leader de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, candidat du CAP 2015 à l’élection présidentielle du 25 avril 2015, demander à travers une pétition que le préfet de l’Oti et le président de la Délégation de la commune de Mango démissionnent après la répression des manifestations à l’issue de laquelle cinq (5) personnes seraient mortes, dont certaines par balle, est une « mauvaise » stratégie.
 
Selon M. Fabre, « il faut éviter dans ces genres de situation de sacrifier ce qu’on appelle les lampistes, qui ne sont pas des gens importants dans une chaîne ».
 
Au CAP 2015 et surtout à l’ANC, on estime que ces autorités contre lesquelles la pétition est lancée sont des « menus fretins » dans une chaîne où les « gros morceaux » même sont là.
 
Il faut plutôt s’attaquer à celui qui a commandité la répression des populations pour arrêter la violence et non « sacrifier l’accessoire à l’exemple », a proposé le leader de l’ANC.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

2 Commentaires

  1. Selon M. Fabre, « il faut éviter dans ces genres de situation de sacrifier ce qu’on appelle les lampistes, qui ne sont pas des gens importants dans une chaîne ».
    Au CAP 2015 et surtout à l’ANC, on estime que ces autorités contre lesquelles la pétition est lancée sont des « menus fretins » dans une chaîne où les « gros morceaux » même sont là.
    L’essentiel est dit ici tres clair et net:
    Parmi les elements des fats existent des incontrolés connus du ministre en charge et du chef d’état major puisque ce sont leurs elements- leurs milices, des demi- messieurs cyniques- monstres froids qui physiquement ont d’ailleurs une ressemblance comme le dit un de mes professeurs ( il a un visage de woyou): yark arouna et abalo Katanga . Ce sont eux qui donnent des ordres et ne veulent jamais assumer même le minable ministron de Johnson n’est qu’une grosse marionette accrochée au mangeoir.
    Bref, je vais à la conclusion des idées du Sieur Fabre, si il ya une petition qui demanderait les demissions de yark et de Katanga et qui sont sûrs d’aboutir alors le cap 2015 et les vrais citoyens togolais iront signer, mais pour le petit prefect marionette cela n’est que du folklore…..

  2. Formellement la requete du professeur montre d’ailleurs que malgré son niveau le prof Gogué ne connait pas la realité togolaise où un petit caporal des Fats par ses relations etroites avec le haut lieu peut meme desobeir à un general des memes fats sans etre inquieté.
    Le prof ignore Certainement tout cela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

27 + = 35

LES + LUS

Tentative d’insurrection : Le Togo veut mettre la main sur « Master Tiger » depuis la Belgique

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre...

Togo : Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor trempé dans un scandale de 7 milliards de FCFA

En République togolaise, chacun a sa petite histoire de vol, de pillage et de malversations. Chacun, surtout...

Togo, Mauvaise Gouvernance : Ça coince pour les 275 milliards de Francs CFA du MCC

Stanislas Baba, coordonnateur MCC Togo | Photo : DR Le processus électoral devant aboutir à l’élection...

Togo, Présidentielle 2020 : Fourmis, Pangolins et Zouaves chauffent la forêt… en attendant les Fauves

La présidentielle de 2020 devra se tenir dans la période du 19 Février au 05 mars. Sous...

Insécurité à Lomé : Un braqueur abattu par la police à Adidogomé

La police nationale vient de déjouer un plan de braquage à Adidogomé (banlieue sud-ouest de Lomé), avec...