Droits de l’Homme : Le gouvernement très remonté contre un rapport de la LTDH

0
377


Le gouvernement a rĂ©agi le 31 juillet 2018 au rapport rendu public le 30 juillet dernier par la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) sur les victimes occasionnĂ©es par la situation sociopolitique du Togo depuis le 19 aoĂ»t 2017.
Intitulé « La répression et la torture contre le changement démocratique : 19 Août 2017-20 juillet 2018 au Togo », ledit rapport fait état de 22 morts, 941 blessés dont 202 par balles, 255 personnes remises en liberté à la date du 20 juillet 2018 et 53 personnes toujours détenues et fait cas de tortures et de traitements « inhumaines » et dégradants sur les personnes appréhendées.
Dans un communiquĂ©, le SecrĂ©tariat d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la RĂ©publique, chargĂ© des Droits de l’Homme, s’est indignĂ© du contenu de ce rapport et dĂ©nonce un « bilan partisan et dĂ©nuĂ© de tout fondement objectif ». « Le but visĂ© par cette sortie mĂ©diatique de la LTDH est de faire porter au gouvernement, la responsabilitĂ© des violences et des dĂ©rapages ayant entraĂ®nĂ© des pertes en vies humaines. Le moment et la date choisis pour la publication d’un tel rapport en disent long sur les rĂ©elles intentions de leurs auteurs », indique le communiquĂ© gouvernemental.
Le SecrĂ©tariat d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la RĂ©publique, chargĂ© des Droits de l’Homme exprime sa « dĂ©sapprobation » face au rapport de 55 pages. Un rapport qualifiĂ© de « tendancieux ».
Le gouvernement dit rejeter ces accusations « fallacieuses et non fondées » de la LTDH et se « réserve le droit de donner une suite judiciaire à ce dossier après analyse complète du contenu dudit rapport ».
Raphaël A.
 
afreepress
 

Laisser un commentaire