Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Droits de l’Homme : Le gouvernement très remonté contre un rapport de...

Droits de l’Homme : Le gouvernement très remonté contre un rapport de la LTDH

- Advertisement -


Le gouvernement a réagi le 31 juillet 2018 au rapport rendu public le 30 juillet dernier par la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) sur les victimes occasionnées par la situation sociopolitique du Togo depuis le 19 août 2017.
Intitulé « La répression et la torture contre le changement démocratique : 19 Août 2017-20 juillet 2018 au Togo », ledit rapport fait état de 22 morts, 941 blessés dont 202 par balles, 255 personnes remises en liberté à la date du 20 juillet 2018 et 53 personnes toujours détenues et fait cas de tortures et de traitements « inhumaines » et dégradants sur les personnes appréhendées.
Dans un communiqué, le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République, chargé des Droits de l’Homme, s’est indigné du contenu de ce rapport et dénonce un « bilan partisan et dénué de tout fondement objectif ». « Le but visé par cette sortie médiatique de la LTDH est de faire porter au gouvernement, la responsabilité des violences et des dérapages ayant entraîné des pertes en vies humaines. Le moment et la date choisis pour la publication d’un tel rapport en disent long sur les réelles intentions de leurs auteurs », indique le communiqué gouvernemental.
Le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République, chargé des Droits de l’Homme exprime sa « désapprobation » face au rapport de 55 pages. Un rapport qualifié de « tendancieux ».
Le gouvernement dit rejeter ces accusations « fallacieuses et non fondées » de la LTDH et se « réserve le droit de donner une suite judiciaire à ce dossier après analyse complète du contenu dudit rapport ».
Raphaël A.
 
afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

27 − = 19

LES + LUS

Se faire établir une Carte nationale d´identité à Sokodé, un Véritable parcours de combattant : une autre persécution du pouvoir dont personne ne parle.

Ville assiégée avec son corollaire de check-point aux principales entrées, de va-et-vient de camions et jeeps militaires...

Togo : Permis de conduire pour motos? Un peu de réalisme « Monsieur Yark » !

Par un arrêté ministériel, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Yark...

« Mademoiselle » Chantal Yawa Djigbodi Tsegan Érige un État Policier au Togo !

La présidente de l’Assemblée nationale toglaise, l’ultra-zélée Chantal Yawa Djigbodi Tsegan Les nouveaux députés togolais continuent de...

Célébrités togolaises : Vie de Bourgeois, Mort de Misérables

Colonne gauche :L’ex-bossuer Kpalongo et le comedien François Ablodévi Eklu-Nattey . Colonne du centre : Ousmane et Ablodéè Colonne drote...