Du syndicalisme à la politique : Tête Bénissan lance le PADET

Tetevi-GBIKPI-BENISSAN

Après avoir pris ses distances du monde syndical Tétévi GBIKPI-BENISSAN, ancien secrétaire général de l’UNSIT, vient de lancer un nouveau parti politique. Ce nouveau né dans le microcosme politique togolais a été présenté à la presse ce samedi à Lomé.

 

Son nom : le Parti démocratique des travailleurs des villes et des campagnes(PADET). Se réclamant de l’opposition, le parti entend néanmoins collaborer avec tout groupe politique. Son secrétaire général M. Bénissan appel à la convocation d’une assemblée constituante pour jeter les bases d’une société nouvelle.

 

Les fondements du parti sont axés sur quatre principaux à savoir : la restauration de l’indépendance et de la souveraineté du peuple togolais pour la rupture de tous les liens et accords de subordination à l’impérialisme aux institutions telles que le FMI et la Banque mondiale, le combat pour l’avènement d’un Etat démocratique républicain et laïque, le combat pour une économie débarrassée d’une exploitation de l’homme par l’homme et l’union des peuples contre la guerre et l’exploitation.

 

Réfutant les allégations selon lesquelles c’est un parti de trop dans un pays qui en compte déjà une centaine, le Secrétaire Général, Tête Bénissan soutient «notre parti n’est pas un parti de plus, nous avons la volonté de ce que qu’il occupe une place socialement importante avec une sensibilité particulière pour les problèmes des travailleurs de tous les niveaux et de tous les secteurs ».

 

Le parti est né de la dissidence du parti des travailleurs.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *