Économie : Annonce de la reprise des activités de la société Wapco à compter du 30 avril 2013

0
468

cazoduc


Les activités de la société West african gas pipeline company (Wapco) reprendront à partir du 30 avril prochain si « tout va bien ». C’est ce qu’a indiqué mardi Henriet Wereko-Brobby (photo débout au milieu), responsable chargée de la communication au sein de cette société au sortir d’une rencontre avec les médias à Lomé.

Après l’arrêt du transport du gaz en août 2012 à la suite de dégâts causés sur les tuyaux de Wapco en haute mer par un navire pris en otage par un groupe de pirates, la société se dit désormais en mesure de reprendre ses activités et a pris le soin de le faire savoir à la presse togolaise au cours d’une rencontre d’échanges sur la situation actuelle de l’état du gazoduc dans un hôtel à Lomé. « Nous sommes ici pour échanger avec la presse togolaise. Nous avons promis que périodiquement nous allons informer le public des activités de la société Wapco. L’état du gazoduc concerne aussi bien les populations togolaises que celles des pays qui sont traversés par les tuyaux », a confié mardi Mme Wereko-Brobby à l’Agence Afreepress.

Le gazoduc ayant subi des dégâts en août dernier au large des côtes togolaises, rapporte celle-ci, la société a dû suspendre ses activités et est actuellement en « phase de réparation » de ses tuyaux. « Nous espérons que le fonctionnement du gazoduc va reprendre à partir 30 avril prochain si tout va bien », a-t-elle dit avec beaucoup d’optimisme.

Mme Wéréko-Brobby a lancé en outre un appel à la communauté des pêcheurs installés tout le long des côtes du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria, qui sont les pays traversés par le gazoduc à respecter les consignes de sécurité en haute mer afin d’éviter tout nouvel accident sur le trajet du gazoduc. Le même appel est adressé aux chalutiers et navires naviguant dans ces zones. Wapco a profité de l’occasion pour manifester satisfaction et ses remerciements à la marine togolaise qui, selon elle, n’a de cesse d’apporter son soutien en menant des missions de surveillance des installations en haute mer.

La quantité totale de gaz fourni jusqu’à présent par Wapco au Togo est de 5 millions de pieds cubes, selon la cellule de communication de cette société. Cette quantité est de 132 millions de pieds cubes fournis à tous les pays concernés réunis.

Olivier A.

afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

44 + = 48