ECONOMIE/CONSOMMATION : Taux d’inflation à 8% en Mai

0
474

Le  taux  d’inflation  calculé sur   la   base   des   indices moyens  des  douze  derniers  mois au niveau national, est de 0,8% en mai  2020  (0,7%  le  mois  précédent).  Au  cours  de  ce  mois, le niveau général des prix à la consommation s’est relevé de 0,2% consécutivement au  mois précédent (+0,6%).

Cette hausse est due à l’augmentation  des  prix  des  fonctions de  consommation  « Produits  alimentaires et boissons non alcoolisées »  (+0,8%),  « Biens  et  services divers » (+2,2%), »Communication » (+1,8%), »Santé »  (+0,6%),  « Restaurants  et Hôtels »  (+0,1%),  « Articles  d’habillement  et  chaussures »  (+0,1%)et « Tabac et stupéfiants » (+0,1%).L’évolution  de  l’indice  global  est toutefois  amoindrie  par  la  baisse des prix des fonctions de consommation « Logement, eau, gaz, électricité  et  autres  combustibles »  (-2,5%),    « Transports »    (-0,5%), »Meubles,  articles  de  ménage  et entretien   courant   du   foyer »   (-0,2%)  et  « Loisirs  et  culture »  (-0,1%). 1

Évolution trimestrielle Le  niveau des prix du mois de mai  2020  a  augmenté  de  1,3%comparativement à celui du mois de février 2020 (évolution trimestrielle). Cette hausse est essentiellement imputable à la progression des prix des produits des fonctions de  consommation   »  Produits  alimentaires et boissons non alcoolisées  » (+6,0%),  » Biens et services divers   »  (+2,6%),   »  Articles  d’habillement et chaussures  » (+0,8%), »Santé »  (+1,0%),   » Restaurants et Hôtels  » (+0,2%),  » Meubles, articles  de  ménage  et  entretien  courant du foyer  » (+0,6%) et  » Tabac et stupéfiants  » (+0,2%). Du point de vue des nomenclatures  secondaires  et  par  rapport à l’état  des  produits,  la  hausse  du niveau  général  des  prix  en  variation  trimestrielle  est  à  mettre  à l’actif de l’évolution des prix des « Produits  frais   »  (+7,8%),  des  produits   »  Hors  Energie  et  Produits frais  » (+0,8%) atténué par les produits de l' »Energie » (- 10,5%).

Au regard  de  la  provenance,  cette variation  trimestrielle  s’explique essentiellement par l’augmentation des   prix   des   produits   locaux (+2,2%). La   hausse   trimestrielle   du niveau général des prix est induite,du  point  de  vue  de  la  durabilité,par  l’augmentation  des  prix  des produits « Non durables » (+2,9%) ; »Durables »  (+0,9%)  et  des  produits   « Semi-durables »   (+0,7%)jugulée  par  la  baisse  des  prix  des «Services » (-1,8%). Les variations respectives  des  prix  des  produits des  secteurs  primaire  (+10,1%),secondaire  (+0,5%)  amorties  parles  prix  des  produits  du  secteur tertiaire (-1,8%) ont contribué à la hausse   trimestrielle   du   niveau général des prix. Evolution annuelle En  glissement  annuel  (par  rapport à mai 2019), le niveau général des  prix  a  connu  une  augmentation de 1,2% due aux fonctions de consommation  « Produits  alimentaires et boissons non alcoolisées »(+1,6%)     ;     « Communication »(+4,3%)  ;  « Articles  d’habillement et chaussures » (+2,2%) ; « Biens et services     divers »     (+3,8%)     ; »Restaurants  et  Hôtels »  (+0,8%)  ; »Enseignement » (+4,9%) ; « Santé »(+2,2%)  ;  « Meubles,  articles  de ménage  et  entretien  courant  du foyer »  (+1,7%)  et  « Loisirs  et  culture » (+0,5%) ; Quant aux nomenclatures secondaires et par rapport à  l’état  des  produits,  la  hausse constatée  en  glissement  annuel,est la résultante de l’augmentation des   prix   des   produits   « Hors Energie et Produits frais » (+2,0%)et  des  « Produits  frais »  (+1,1%)amortie  par  la  baisse  des  prix  des produits de l' »Energie » (-6,4%) Au  regard  de  la  provenance,cette évolution annuelle s’explique essentiellement  par  la  hausse  des prix     des     produits     « locaux »(+1,7%). 

Quant  à  la  durabilité,  la progression du niveau général des prix  sur  le  plan  national  a  été influencée  par  l’augmentation  des prix des  produits  « Non  durables »(+1,0%)  ;  des  « Services »  (+1,9%)et  des  produits  « Semi-durables »(+1,9%)  atténué  par  les  prix  des produits « Durables » (-0,6%). En ce qui concerne les secteurs de production,  la  hausse  annuelle du niveau général des prix découle  de  l’augmentation  des  prix  des produits des secteurs « secondaire »(+0,7%) ; « tertiaire » (+1,9%) et les prix     du     secteur     « primaire »(+1,5%).

Le Méduim

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 + = 26