Education : une nouvelle grève de 4 jours du CSET à partir de ce 31 janvier


photo | archives
photo | archives


© togoactualite – Les enseignants du Togo regroupés au sein du Collectif des syndicats de l’enseignement du Togo (CSET) entament ce mardi 31 janvier 2017, une nouvelle grève de 4 jours. Depuis le début de la rentrée scolaire, c’est la huitième semaines que les cours sont perturbés dans les établissements scolaires publics du Togo. Cette nouvelle grève sera observée au moment où le Groupe de travail mis en place sur les problèmes de l’éducation nationale par le gouvernement entre dans sa deuxième semaine de travaux.
Exclu des discussions, la grève reste la seule façon pour les grévistes de se faire entendre. Un cadre qui ne rassure par le CSET car le cadre n’est
« Nous allons être sur notre qui vive pour voir du concret avant de baisser la pression car nous ne faisons pas partie du cadre et nous ne savons pas ce qui se fait dans le cadre. Nous voulons du concret quand nous disons nous voulons du concret ce n’est pas l’argent cache. Si un document va être signé engageant les parties prenantes nous sommes en dehors, nous ne voyons pas ce qui se fais la bas, nous ne sommes pas dans les secrets des dieux. Souffrez que nous soyons dans nos positions de vigilance », a déclaré M. Atsu le Coordonateur du CSET.
Le CSET dénonce les intimidations en l’occurrence celui d’un chef de village de Zogbégan qui a fait kidnappé les enseignants et le ministre de l’Agriculture le colonel Ouro-Koura Agadazi.
Pour rappel, les revendications des enseignants se résument en ces points: une indemnité de logement, une prime pour le travail de nuit, correction des copies et préparation des cours le soir, une prime de salissures et l’annulation des affectations dite punitives.
 
lomévi (www.togoactualite.com)