Education/Togo/Allemagne : Deux bâtiments scolaires neufs pour le CEG Wassarabo (nord), inaugurés mercredi par Joseph Weiss (REPORTAGE)


Deux grands bâtiments de huit salles de classes, un bureau réservé au directeur, une salle des professeurs, une bibliothèque, et 2 WC de 10 cabines : c’est le joyau qui a été réalisé grâce à un apport substantiel de l’Allemagne au CEG de Wassarabo (environ 350 km au nord-ouest de Lomé). Il a été inauguré ce mercredi par l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo Joseph Weiss, a constaté un envoyé spécial de l’Agence Savoir News.

Coût total des travaux : 44 millions de F.CFA. L’Allemagne a contribué à hauteur de 75% dont une contribution de l’Ong Allemande Eine-Welt-Hauss à travers le soutien du ministère de la coopération allemande. Et le reste (25%) sur fonds propres des populations.

Plusieurs autorités locales dont le préfet de Tchaoudjo Tchapkro Tchambi Tchémi ont assisté à cette cérémonie. Mme Dorothéa Appenroth, représentante de l’Ong Allemande Eine-Welt-Hauss et marraine du CEG de Wassarabo était également présente. Ce collège n’existait pratiquement pas, car les élèves faisaient les cours sous des appâtâmes à côté de leurs jeunes frères et sœurs du primaire. C’était une sorte d’Ecole d’Initiative Locales (EDIL) et les enseignants étaient rémunérés par les parents d’élèves. Les deux bâtiments ont été construits sur un nouveau terrain mis à la disposition du Projet. Aujourd’hui, quelque 300 élèves pourront intégrer ces bâtiments neufs. Au total huit enseignants dont trois agents de l’Etat seront aux côtés de ces élèves. Les cinq autres enseignants sont recrutés par les parents d’élèves.

Selon le Préfet de Tchaoudjo, l’inauguration des deux bâtiments scolaires, marque un « nouveau tournant décisif » dans le processus de développement du Canton de Wassarabo.

« Ces bâtiments flambants neufs auront un attrait nouveau sur les enfants tentés d’abandonner les classes. C’est pourquoi, il y a lieu d’estimer que ces bâtiments, du fait de leur existence, luttent silencieusement contre les abandons et donc favorisent la régularité des fréquentations (…) », a souligné Tchapkro Tchambi Tchémi, saluant « l’excellente » relation entre l’Allemagne et le Togo.

L’ambassadeur d’Allemagne au Togo a pour sa part, remercié les populations pour avoir tout mis en œuvre pour la réalisation de ce Projet. M.Weiss a réaffirmé la disponibilité de son pays à accompagner le système éducatif togolais : « nous sommes prêts à tout faire pour que les élèves togolais travaillent dans de bonnes conditions ».

M.Weiss était arrivé mardi en milieu d’après-midi à Sokodé (environ 336 km au nord de Lomé). Il a d’abord visité le chantier de construction d’un pont qui relie deux quartiers enclavés : Karaboni et Lomnava dans le Canton de Kpangalam. Démarrés en juin 2012, les travaux ont pris fin en novembre dernier. D’un coût global de 25 millions de F.CFA, les travaux ont été financés à hauteur de 72% par l’Allemagne et le reste par la communauté locale. Avant la construction dudit pont, les deux quartiers étaient complètement coupés. Et pendant la saison des pluies, des élèves parcouraient des kilomètres, par des détours. D’autres couraient le risque de se noyer.

« Je suis content des travaux réalisés », s’est réjoui M.Weiss qui a déjà visité deux fois le chantier avant la fin des travaux.

Juste, après cette visite, un autre projet similaire d’un coût de 21 millions de F.CFA a été présenté au diplomate allemand par le Préfet de Tchaoudjo : la construction d’un pont sur la rivière Inoussayo dans le quartier Guéguéyo. En saison pluvieuse, les populations ont de la peine à se rendre au Centre de Rééducation fonctionnelle et d’appareillage orthopédique (CERFAO-ND) des sœurs missionnaires de Notre Dame des Apôtres. Le dossier a été transmis sur le champ à l’ambassadeur, qui a profité de l’occasion pour visiter ledit centre de santé.

Rappelons qu’avant de rallier Sokodé, M.Weiss s’est rendu sur le site de la première carrière de marbre, exploitée par la société Pierres Ornementales et Marbres du Togo (POMAR-Togo) à Palaga-village (environ 260 km au nord de Lomé).

Grâce aux explications de Vincent Pernin , le Directeur général adjoint, le diplomate allemand a touché du doigt, les potentialités de ladite société, après avoir visité tous les compartiments.

POMAR-Togo est une société anonyme, au capital de 3 milliards de F. CFA, spécialisée dans l’extraction à grande échelle de blocs de marbre, granit et pierres ornementales. Cette Société emploie 130 agents : 122 togolais et 8 espagnols. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *