Élections locales : La Cour Suprême rejette la plainte déposée contre Pascal Bodjona et tranche l’affaire

0
545

La Cour suprême du Togo a tranché mardi 4 juin 2019, l’affaire opposant l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Pascal Bodjona à Mme Betty Chausson. 

Dame Chausson, l’une des responsables de l’association « Ensemble, le Togo » a saisi la justice aux fins de dénier à Pascal Bodjona, l’utilisation du nom « Ensemble pour le Togo » aux élections locales du 30 juin prochain.

La Chambre administrative de la Cour a donné raison à M. Bodjona estimant que la plaignante n’avait pas qualité à agir. Ainsi la Chambre administrative a purement et simplement rejeté la plainte de l’association « Ensemble, le Togo ». 

« La plaignante, Betty Chausson, responsable de la section France de l’association n’avait pas qualité à agir », ont fait savoir les magistrats de la haute cour. 

Selon le Secrétaire général de « Ensemble pour le Togo » Paul Amégakpo, la plaignante Betty Chausson n’était pas supposée agir ainsi au nom de l’association au Togo. Pour lui, seul François Fidegnon Kpakpo, président fondateur de l’association au Togo est habilité à poursuivre en justice pour ces cas de figure.

A rappeler que l’ancien ministre de Faure Gnassingbé est candidat aux prochaines élections locales sur la liste « Ensemble pour le Togo » en abrégé « E-TOGO ».

Raphaël A.

source : afreepress

Voici un démenti qui nous est parvenu à notre rédaction par l’intéressée Mme Betty Chausson. Lisez plutôt :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 2