En permission pour les funérailles, l’audience d’Olivier Amah Poko reportée sine die


olivier-amah


L’audience de comparution de l’ex – commandant Olivier Amah Poko , prévue pour ce mardi au bureau du doyen des juges d’instruction a été reportée sine die.
 
« La rencontre a été reportée à une date ultérieure suite à l’absence du doyen des juges qui est en permission. Nous allons donc profiter de ce temps pour continuer les recherches afin de savoir concrètement les raisons pour lesquelles notre client a été convoqué », a confié maître Gilles Benois Afangbédji, l’un des avocats à l’Agence Afreepress.
 
Me Afangbédji indique que ce report « bien qu’inattendu », va leur permettre d’avoir du temps pour rechercher et comprendre les raisons qui motivent cette nouvelle convocation de l’ex-commandant Olivier Amah.
 
Olivier Amah Poko, président de l’Association des Victime de la Torture au Togo (ASVITO) a été en 2009, l’un des coaccusés de Kpatcha Gnassingbé dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat qui lui a valu 2 ans de prison.
 
En mai 2013, suite à une interview sur Radio Légende FM, il a été accusé d’incitation des forces armées à la révolte. Le commandant Poko a passé 9 mois en détention avant de recouvrer la liberté en février 2014.
 
Mao R.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils