Accueil ECONOMIE Encore un bien mal acquis ? Le ministre Octave Nicoué Broohm érige...

Encore un bien mal acquis ? Le ministre Octave Nicoué Broohm érige une bâtisse sur plusieurs lots à Agbodrafo

Octave-Nicoue-Broohm

 

Ministre avec Faure Gnassingbé depuis quelques années, l’enseignant à l’université Octave Nicoué Broohm s’escrime aussi à assurer son arrière comme le font tous ses collègues. Il est en train de construire une bâtisse sur plusieurs lots de terrains à Agbodrafo non loin du Bar-le-Taxi.
 
Avec Faure Gnassingbé, la course à l’enrichissement illicite est devenue la chose la mieux partagée. Comme le dit souvent un ancien collaborateur du Général Gnassingbé Eyadema, le Togo n’a jamais été aussi pillé que ces huit dernières années. Tous ceux qui n’avaient même pas un clou, se sont construit un peu partout des maisons une fois qu’ils sont nommés ministres. L’ancien garçon de course à l’Ambassade du Togo en République démocratique du Congo, n’a-t-il pas, une fois devenu ministre, construit une somptueuse maison à Agoè allant jusqu’à climatiser son garage ?
 
Là où le bât blesse, c’est qu’il y a parmi ces profiteurs de la République, des opposants qui gonflaient constamment leur poitrine pour fustiger la gouvernance du général président mais qui, une fois affublé du titre ministériel, font pire que leurs prédécesseurs. Le pompiste ou vendeur de hotdog n’a-t-il pas construit un palace non loin du Palais des Congrès depuis qu’il est nommé ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération grâce à la belle trahison de Gilchrist Olympio ? Que dire du Premier ministre Ahoomey-Zunu lui-même qui est en train d’ériger un gigantesque chantier à Kpélé-Tsavié, son village natal, alors qu’il n’y « possédait même pas un poulailler » pour reprendre les termes du Général Atcha Titikpina lors du procès dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat ? Aujourd’hui, c’est au tour du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm d’emboîter le pas aux autres.
 
Syndicaliste intransigeant sous Gnassingbé père, Octave Nicoué Broohm a été nommé en 2008 ministre du Travail et de la Sécurité sociale pour mieux apprivoiser ses camarades responsables d’organisations syndicales. Est-ce à dire que son opposition au régime d’Eyadema était une farce ou juste un opportunisme dans l’espoir d’une suite favorable ? A analyser aujourd’hui les faits et gestes de l’homme, on est tenté de répondre par l’affirmative. Le Professeur d’Ethique et Politique au Département de Philosophie a craché sur les valeurs qu’il défendait et qu’il véhiculait à travers ses cours pour faire dorénavant comme « Monsieur ou Madame tout le monde » du marigot ministériel togolais. Ainsi, pendant qu’il sonne à tue-tête dans les oreilles des responsables de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) que leurs revendications feraient « exploser le budget national mettant du même coup en péril tout le plan de relance du gouvernement », il ouvre un grand chantier à Agbodrafo, plus précisément dans le quartier Zogbédji non loin du Bar-le-Taxi. Un domaine qu’il construit sur environ cinq lots de terrains. Le samedi 11 mai dernier, le ministre qui demande aux fonctionnaires de serrer leur ceinture, était sur le chantier en compagnie de sa femme pour constater l’évolution des travaux.
 
« On dirait un hôtel mais une maison qu’il est en train de construire. Par ces temps qui courent, je me demande où il trouve l’argent pour faire tous ces travaux », nous confie un habitant du quartier. Et comme tout bon ministre de Faure Gnassingbé qui a lui-même plusieurs résidences privées disséminées sur toute l’étendue du territoire, Octave Nicoué Broohm aime aussi les biens matériels.
 
R. Kédjagni
 
source : Liberté Togo
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 51 = 56

LES + LUS

Qui sont ceux qui ont honte de se présenter aux élections locales sous l’identité de leur parti?

« Nous savons ce que nous sommes quand nous voyons ce que nous avons fait ». Pierre...

Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC

Lorsqu’une seule famille gère un pays depuis 52 ans, avec son lot de violations systématiques de droits...

« Panique totale » dans le centre du Bénin: Au moins deux opposants tués, 50 policiers blessés

Plusieurs civils ont été tués par balles et une cinquantaine de policiers ont été blessés, dans les...

Togo, « Armes de guerre » de Faure Gnassigné : Comprendre la Supercherie.

Très à l’aise au micro des médias étrangers au détriment des organes de presse nationaux pour lesquels...

Togo : Chasse à l’homme contre les militants du PNP à l’intérieur du pays.

Le parti exige la libération de Ouro-Djikpa TchatikpiDans un communiqué rendu public le...