Il enterre son fils dans sa maison et reçoit la visite de la gendarmerie

0
618

gendarmerie_500


© togoactualite – Il a l’habitude d’enterrer ses enfants décédés à la maison. Mais le dernier en date va le conduire à la gendarmerie.
 
M. SOWOU K, 50ans, polygame, demeurant dans le quartier Totsi Batomé est coutumier des enterrements à domicile. Selon les voisins, il n’est pas à son premier.
 
C’est ainsi que ce vendredi 05 Février 2016 lorsque son fils âgé de 18 ans décéda au CHU Sylvanus Olympio, M. SOWOU n’a pas cru bon de le garder à la morgue, ni de l’enterrer au cimetière familial ; il rapatria le corps à la maison et l’enterra dans la matinée de cette journée.
 
Mais c’est sans compter avec les voisins qui ont alerté le camp de la 2ème RIA d’Adidogomé. Rapidement la gendarmerie a été mise au parfum. Elle ouvrit une enquête qui a abouti 48h plus tard à l’interpellation du sieur SOWOU qui a reconnu les faits. Il devra répondre devant les juridictions nationales.
 
Selon les témoins, le sieur SOWOU est un homme mystérieux et personne n’a le droit de rentrer chez lui
Il est à noter, les enterrements dans les concessions sont interdites par loi. Ils doivent se faire un peu éloigné des habitations pour éviter la pollution surtout des eaux de consommation.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

80 − 78 =