Epé Ekpé/356e : La pierre sacrée de couleur « blanche », signe d’une bonne année

0
1265
La pierre sacrée tenue par un prêtre vaudou.
La pierre sacrée tenue par un prêtre vaudou.
La pierre sacrée tenue par un prêtre vaudou.

La 356e édition de la prise de la pierre sacrée (chez les peuples Guins), a été célébrée ce jeudi à Glidji Kpodji (environ 50 km à l’est de Lomé), dans une ambiance bon enfant, en présence du Premier ministre Sélom Komi Klassou, a constaté l’Agence Savoir News.

Plusieurs adeptes de vaudou, représentants une multitude de divinités, ont pris part à cette fête traditionnelle. Des touristes étaient également de cette fête très riche en couleurs. Les adeptes de vaudou, prêtres et prêtresses ont chanté et esquissé des pas de danses, ponctués parfois de quelques incantations. La pierre sortie de la forêt sacrée est de couleur «blanche», signe d’une bonne année pour les togolais.

Des prêtresses vaudou.

« La couleur de la pierre, traduit une année de paix. Elle épargne le peuple Guin et tous les togolais, des malédictions », explique un grand prêtre vaudou.

« Mais la pierre appelle à la protection de l’environnement, et recommande des offrandes à la forêt sacrée », a-t-il ajouté.

Rappelons que le +Ekpessosso+ ou la « prise de la pierre sacrée » marque le début de la nouvelle année chez les Guins. Ces dernières années, la cérémonie a été marquée de violences, faute d’entente entre les prêtres et dignitaires vaudou. FIN

Edem Etonam EKUE

souce : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

41 + = 51