Erosion côtière au Togo: la ville d’Aného est sous pression


erosion_aneho_500


La ville d’Aného est sous la pression de la mer, l’hôtel de ville n’est qu’à quelques cuvées de l’océan Atlantique.
 
En effet, l’érosion côtière ne lâche pas la ville d’Aneho et ses périphéries, parce que l’avancée de la mer devient de plus en plus inquiétante pour les populations. Le phénomène des changements climatiques qui touche le monde entier, frappe également le Togo plus particulièrement la ville d’Aneho.
 
Selon les spécialistes, dans moins de 50 ans la route principale d’Aneho qui rallie la frontière de Hillacondji va disparaitre.
 
Alors, il urge que les décideurs prennent des mesures idoines pour limiter les dégâts.
 
Selon le journaliste Kodjo Dagah, d’un media privé dans la ville, le phénomène de l’érosion côtière devient inquiétant. « Souffrez que je vous rappelle qu’elle continue de disparaitre sous l’océan atlantique. Toutes les secondes qui passent, cette ville disparait peu à peu et c’est visible », a-t-il écrit hier sur sa page facebook . (Photo par Dagah)
 
source : Golfe News
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *