Des lutteurs ce samedi sur le terrain de Kagnala.
Des lutteurs ce samedi sur le terrain de Kagnala.

Les luttes traditionnelles ou « Evala » en pays Kabyè ont démarré ce samedi dans la Kozah (environ 420 km au nord de Lomé) avec de chaudes empoignades en présence du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News sur place.

Le top a été donné sur le terrain de l’EPP Kagnala dans le canton de Pya, avec les lutteurs de Pya Lao haut et ceux de Pya Lao bas. A l’arrivée, Pya Lao haut a dominé Pya Lao bas (27-16).

Chez les Ahoza, les lutteurs de Lao-bas ont « vengé » leurs aînés, en battant Lao-haut (16-14).

Précisons que les « Evala » ou fête annuelle des « muscles », constituent un véritable rite initiatique auquel sont soumis les jeunes Kabyè pour accéder à l’âge d’homme.

Plusieurs milliers de jeunes de tous les cantons, torse nu, doivent s’affronter pendant une semaine sur des places publiques pour éprouver leur force et comparer leurs techniques.

Sur les terrains de « combats », les accrochages sont parfois rudes et plusieurs centaines de blessés sont enregistrés à la fin de ces luttes traditionnelles. Certains cas graves sont transportés d’urgence dans des hôpitaux. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

source : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

19 − = 14