samedi 27 février 2021

Explosion dans une usine de production de ciment à Tabligbo : bilan lourd


wacem_tabligbo


© togoactualite – Ils sont partis travailler dans l’usine de fabrication de ciment Fortia-Wacem Cement située à Tabligbo, ils ne retourneront plus jamais dans leurs maisons. Ils se sont les employés de cette usine. En train de souder le bac contenant du fuel destinée à chauffer les fours, ces employés ont été surpris par une forte explosion qui n’a laissé aucune chance à la plupart d’entre eux. En effet, la chaleur a fait monter la température qui au contact du fuel s’est explosé. Les ouvriers se sont projetés à des centaines de mètres dans un marre de fuel dans des conditions insoutenables.
 
Le bilan serait lourd. Il varie de deux à quinze selon les sources et plusieurs blessés.
Les ministres de la sécurité et son collègue de l’administration territoriale sont envoyés sur le lieu du drame.
Ce drame de Tabligbo rappelle, celle qu’a connue la capitale ghanéenne au début du mois.
 
Cette explosion est celle de trop. Depuis plusieurs mois la presse locale a alerté les autorités sur les conditions de travail des employés de cette usine mais comme toujours aucune disposition n’a été prise pour protéger la vie des employés Togolais. Les autorités se contentent le plus souvent de protéger les employeurs indiens qui eux-mêmes ne se cachent pas de narguer nos autorités.
 
Hormis, les conditions de travail des employés, ils perçoivent également des salaires minables alors que les tacherons se la coulent douce sous leur dos.
Il urge que l’Etat togolais redéfinition les conditions d’octroi de ces richesses à des étrangers qui exploitent les citoyens.
 
Notons que la région Tabligbo-Vogan a été déclaré zone sinistrée par la conférence nationale souveraine. Alors que la région dispose d’importante richesse minière, la population est comptée parmi les plus pauvre du pays.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Les + Commentés 1

  1. AKUTSA ASEYE IGOR says:

    Vraiment  »YAKO » à ces employés qui auraient souhaité vivre de leur pain et de la sueur de leur front. nous sommes très meurtris ce matin à la réception de cette tragédie. nos compatriotes s’en vont pour des négligences et ignorances . il est surprenant que des erreurs professionnelles de cette envergures se produisent sachant que ces corps chimiques ne font pas de bons ménages avec la température.  » » QUE VOS AMES REPOSENT EN PAIX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *