Fabre ira ou n’ira pas à la rencontre de Faure Gnassingbé ce 05 mars 2014 ?


jpf_faure

A la suite de la réponse de Faure Gnassingbé à sa lettre demandant à ce qu’un cadre de discussions pour les réformes soit ouvert le plus rapidement possible, Jean-Pierre Fabre, non satisfait de la réponse du chef de l’Etat, aurait adressé de nouveau une autre lettre à Faure Gnassingbé.

Ce dernier y aurait répondu en invitant le leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à le rencontrer demain mercredi, soit à 8 heures le matin, soit à 14 heures 30, selon sa convenance. C’est ce qu’appris l’Agence de presse Afreepress du site d’information, www.focusinfos.net.

Selon le même site, Jean-Pierre Fabre a décliné l’offre de rencontre du président de la République.

« Les services de protocole de la présidence auraient, sur instructions du Chef de l’Etat, joint le leader de la formation orange pour lui proposer un rendez-vous avec Faure Gnassingbé, ce mercredi soit à 8 heures ou alors à 14h30, selon sa convenance. Après avoir exprimé son étonnement face à la promptitude avec laquelle l’audience lui avait été accordée, affirmant ne pas s’attendre à une réponse aussi rapide, monsieur Fabre a décliné finalement l’invitation, évoquant son manque de disponibilité et la nécessité pour lui de préparer le rendez-vous », rapporte toujours le site.

Selon certaines sources proches de l’ANC, il se pourrait que Fabre se décide à y rendre à ce rendez-vous, mais rien pour l’instant n’est encore confirmé.

En début du mois de février dernier, le leader de l’ANC a écrit au chef de l’Etat pour demander l’ouverture d’un dialogue politique, « conformément à l’Accord Politique Global du 26 août 2006 » pour discuter des réformes institutionnelles et constitutionnelles.

En réponse, Faure Gnassingbé lui dit que le cadre idéal aujourd’hui pour discuter de ces réformes « conformément à l’APG », est l’Assemblée nationale.

C’est suite à cette réponse que Jean-Pierre Fabre a envoyé une seconde lettre demandant à rencontrer le chef de l’Etat.

Telli K.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *