Fait divers : Un directeur d’école accusé d’avoir mis enceinte une élève de CM2.

0
1732
photo illustration

Par letempstg.com

Dans un courrier au ministre de l’Enseignement primaire et secondaire et portant “plainte pour grossesse à l’école » (sic), un parent d’élève accuse le directeur de l’Ecole primaire publique d’Agokpo d’avoir mis sa fille enceinte. La fille, élève en classe de CM2, est âgée de 12 ans.

Agokpo est situé à Asrama, commune de Haho 2, préfecture de Haho (Région des Plateaux).

Dans le même courrier, le père de la jeune fille porte à la connaissance du ministre que les enseignants de l’EPP Agokpo sont des prédateurs pédophiles et en situation de récidive. Deux enseignants avaient eu par le passé des relations sexuelles avec des mineurs de cette école.

« Nous vous informons que M. Tcharé Ntessyhbon et ses collègues de l’EPP Agokpo ont été deux fois successives coupables des faits similaires (rapports sexuels avec les élèves) et trduits devant la gendarmerie d’Asrama ou le directeur Tcharé a pris un engagement écrit pour éviter ce fait au sein de l’école », indique M. Kodjo Gbone, parent de la jeune élève.

Par conséquent, il demande aux autorités de sévir.

Les relations sexuelles entre élèves et enseignants sont prohibées au Togo. Mais le phénomène est très courant et s’amplifie d’année en année.

source : letempstg.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

73 − 63 =