Faure Gnassingbé a ouvert les travaux de conseil présidentiel sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo

faure_education

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a ouvert ce matin à la place des fêtes de la nouvelle présidence à Lomé les travaux du Conseil présidentiel sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo.

Dans son adresse, Faure Gnassingbé a appelé à la mobilisation de tous les acteurs de l’université togolaise pour qu’elle soit demain une source de progrès et de liberté mais aussi le prolongement de la quête ardente du Togo vers la modernité. C’est dans cette dynamique, souligne-t-il, que s’inscrit cette rencontre qui comporte des enjeux qui sont étroitement liée à un Togo émergeant.

« Il n’y a pas aujourd’hui de plus grand défis que celui de formation des compétences capables de s’engager activement et avec conviction dans les voies que nous avons choisi pour consolider de notre marche vers le développement économique et social », a noté Faure Gnassingbé.

Pour le chef de l’Etat cette rencontre donne l’occasion unique de poser les bonnes questions que l’université togolaise doit entretenir avec la réalité du monde d’aujourd’hui et les défis de l’avenir.

La recherche scientifique doit sortir des sentiers battus et s’affirmer comme la source nourricière de la formation. Elle doit surtout prendre en compte les préoccupations de la société togolaise en devenant un instrument privilégié pour l’innovation et pour des actions hardies en vue du développement économique et social.

Le ministre de l’enseignement de l’enseignement supérieur et de la recherche, M. Broohm Nicoué, a remercié les partenaires dont l’appui a été déterminant dans l’organisation de la rencontre.

Cette rencontra, dira-t-il, donnera à notre système d’enseignement supérieur et de recherche un nouvel élan, afin de le rendre plus efficace et lui faire jouer pleinement son rôle d’appui au développement de notre pays, dans le sillage des ambitions nourries par ses pionniers, à la mémoire desquels il a rendu un hommage.

Notons que les travaux se poursuivent durant trois jours. A la fin un document d’orientation des réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche du Togo sera élaboré et servira d’un véritable tableau de bord.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 
faure_enseignement
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *