Faure Gnassingbé a remis des kits de matériels à 700 jeunes artisans à Blitta

0
569

faure_art

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu ce samedi dans la région centrale, plus précisément à Blitta (à 300km au nord de Lomé), où il a procédé à la remise officielle des kits de matériels à 700 jeunes formés dans le cadre du Projet d’Appui à l’Insertion Professionnelle des Jeunes Artisans (PAIPJA) piloté par le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes.

 

« Ce secteur est un secteur porteur pour le développement économique de notre pays et il a besoin de notre soutien », a estimé le chef de l’Etat lors de la cérémonie.

 

Estimés à un coût total de 210 millions de francs CFA, ces kits sont constitués de divers matériels destinés à aider ces jeunes à s’insérer aisément dans la vie professionnelle et à s’installer convenablement.

 

Au nom de tous les artisans, le président de la chambre régionale des métiers de la région centrale, Issa Mohamed a remercié le président de la République pour sa politique en faveur du développement du secteur de l’artisanat.

 

« Nous saluons le sens du patriotisme du président, son courage et sa magnanimité pour toutes les actions engagées pour le secteur de l’artisanat », a-t-il déclaré.

 

La ministre Tomégah Dogbé du développement à la base et de l’artisanat a remercié pour sa part les partenaires techniques et financiers qui accompagnent la réalisation de ce projet.

 

Elle n’a pas manqué de relever la forte représentativité des filles parmi les récipiendaires, 51% du groupe.

 

« Nos jeunes ont compris que le meilleur moyen de trouver un emploi c’est de le créer soi-même », a-t-elle déclaré pour féliciter les récipiendaires pour leur engagement.

 

« Je prie le ciel qu’il vous ouvre les portes du bonheur et du succès », a-t-elle ajouté comme souhait à ces jeunes de tous les métiers de l’artisanat.

 

La remise de ces kits a été précédée par une rencontre entre le chef de l’Etat et les délégués de tous les artisans togolais afin de leur permettre d’évoquer les problèmes auxquels leur secteur est confronté.

 

A tous les problèmes soulevés, Faure Gnassingbé a promis inviter prochainement les délégués préfectoraux et régionaux des chambres régionales des métiers à Lomé pour approfondir les discussions et engager les réformes nécessaires pour promouvoir le secteur de l’artisanat.

 

Il a par ailleurs salué la bonne organisation actuelle observée dans le secteur de l’artisanat.

 

Gaël N.

 
afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

50 − = 43