Faure Gnassingbé et ses homologues de la CEDEAO ont leurs cartes d’identité biométriques

0
424

faure_carte_biometrique


Le sommet des 40 ans de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest s’est achevé jeudi à Abuja avec plusieurs cérémonies marquant cet anniversaire de l’organisation. A l’occasion, le président togolais, Faure Gnassingbé et ses homologues se sont vus établir une carte d’identité biométrique.
 
Plusieurs cérémonies organisées à l’occasion du 40e anniversaire de la CEDEAO ont marqué ce 2e jour du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se déroule depuis mercredi à Abuja, dans la capitale nigériane.
 
A l’occasion, un pas important a été franchi dans la volonté de l’organisation de faciliter la circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire. Annoncée pour être mise en vigueur à partir de janvier 2016, la carte d’identité biométrique a été testée ce jeudi en présence des Chefs d’Etat.
 
C’est grâce à un timbre commémoratif édité pour l’occasion et qui a permis de délivré une carte d’identité biométrique de la CEDEAO aux chefs d’Etat présents dont Faure Gnassingbé.
 
En effet selon les explications de Kadré Désiré Ouédraogo, le président de la Commission de la Cédéao, cette carte permettra aux citoyens des Etats membres de s’établir et vivre dans le pays de leur choix au sein de la CEDEAO, sans limite de temps.
 
« L’ambition de la Cédéao est d’arriver à une union ouest-africaine préfigurant une véritable union politique à l’échelle du continent africain », a déclaré M. Ouédraogo.
 
La CEDEAO a été créée en mai 1975 par les anciens président du Nigéria, le général Yakubu Gowon, du Togo, Gnassingbé Eyadema et ivoirien, Félix Houphouët-Boigny.
 
Précisons qu’un prix a été décerné à titre posthume à Gnassingbé Eyadéma pour son œuvre en faveur de l’intégration au sein de l’organisation. Le togolais Gervais Djondo, fondateur d’Ecobank et d’Asky a également reçu un prix.
 
source : togobreakingnews
 

Laisser un commentaire