Fo Gil, la triste et lamentable fin !


faure_gilchrist

L’aura de Fo Gil est en berne, totalement. Depuis les élections législatives de juillet 2013, le fiston de Sylvanius Olympio s’est éteint, politiquement.

Lui qui, pendant trois ans a revendiqué avec force et énergie « the second place of the power » n’a plus aucune présence dans la sphère politique togolaise.

L’étiquette de l’accord UFC-RPT, signé au lendemain de la présidentielle de 2010, et qui nous a été à nouveau brandi après les législatives de 2013 n’était en réalité qu’une farce.

En rien, il n’est encore d’actualité même si le gouvernement Ahoomey-Zunu II comporte encore dans son sein quelques avortons de ministres UFC.

Mais dis donc ! Fo Gil avait sans doute méconnu ou minimisé toute l’habilité et la subtilité du fils d’Eyadema, héritier de son état.

Aujourd’hui, Faure Gnassingbé a justement fini de prouver à Gichrist Olympio qu’en politique comme en toute autre chose, seul l’intérêt guide l’homme.

L’héritier d’Eyadema avait bien besoin du concours de Fo Gil en 2010 pour apaiser le pays et se faire accepter au plan international. Il lui a fait la cour, l’hameçon l’a pris totalement sans lui laisser de marge.

Ses lieutenants, sa famille, ses amis l’ont quitté à cause de ce lien plutôt infernal, tout à fait malpropre aux yeux de ceux-ci.

Mais Fo Gil espérait sérieusement se refaire une santé financière lui dont les affaires se sont écroulées telle une hémorragie sans arrêt.

Il espérait franchement se reformater un nouveau look politique.

Il espérait surtout prendre sa revanche sur ses principaux lieutenants qui ont osé opposer un refus catégorique à ce projet funeste d’alliance avec le « Satan ».

Mais, aujourd’hui tous ces espoirs sont à l’eau. Le fils du premier Président du Togo n’a plus que ses yeux pour pleurer, sans d’ailleurs jamais se faire entendre, ni comprendre.

Faure Gnassingbé a eu le temps de le décharger de toute sa substance et telle une orange pressée, il est jeté à son triste sort.

Errant désormais dans l’air, Gilchrist Olympio ne pourra rien faire d’autre que d’utiliser le reste du maigre butin financier que sa compromission a généré pour aller régulièrement se faire soigner en Europe et aux USA, loin de la politique togolaise.

Plus jamais il n’aurait encore accès aisément au Président de la République ni par téléphone, ni vis-à-vis. Les portes du palais lui ont été lentement mais surement fermées.

Ô Fo Gil !!! Comme tu as pu être naïf, toi dont le nom a longtemps retenti au Togo comme une alternative crédible contre la dictature héréditaire ! Toi en qui une bonne frange de la population avait placé son espoir pour se voir libérer du joug l’oppresseur ! Toi qui a longtemps vendu au peuple togolais l’illusion d’un réel qui finalement n’existera plus jamais !

Comment as-tu pu tomber aussi bas ? Comment as-tu pu rentrer autant dans la compromission au point de te laisser prendre aussi facilement à cause de ton ventre et de tes ambitions irréalistes ?

Que te reste-tu des supposées valeurs que tu as longtemps vantées aux togolais et à la communauté internationale ?

C’est dommage et parfaitement triste. Mine de rien, trois ans de cupidité et d’avidité ont suffi pour que ton sort soit définitivement scellé. Difficile pour tout combattant de la vie de comprendre cette triste et lamentable fin d’un autre héritier que tu es.

Que Dieu et à sa suite l’ensemble des togolais te pardonnent !

Que les hommes politiques qui s’activent encore au Togo comprennent enfin que la politique n’est pas un jeu d’enfant.

N’ambitionne pas d’aller au pouvoir qui veut. Elle a ses exigences qui imposent des qualités irréfutables de leader, de manager capable de résister au vent et à la tempête.

Vous ne pouvez être gagnants en politique comme en toute autre chose, si vous manquez de vision et de flair. Fo Gil a manqué de vision et de flair et il en a payé le prix cash.

Voilà la belle leçon qu’il nous reste à retenir, car quiconque procède autrement ne pourra finir que comme lui, Fo Gil.

 

togoinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils