FODDET salue le décret portant mise en place du Comité national des droits de l’enfant


foddet_droits_enfants


© togoactualite – Le 19 0ctobre 2016, le gouvernement togolais a rendu public une série de décrets dont celui portant organisation et fonctionnement du Comité national des droits de l’enfant (CNE).
Dans une déclaration rendue publique le samedi 22 Octobre 2016, le Forum des organisations de défense des droits de l’enfant au Togo (FODDET) et le Réseau de lutte contre la traite des enfants au Togo (RELUTET) ont salué la prise de ce décret par le gouvernement.
La mise en place du CNE a fait l’objet de plusieurs actions de plaidoyer de la société civile grâce au financement des partenaires comme Save the children international, Plan international Togo, précise le communication des deux organisations.
« Nos préoccupations ont été prises en compte par ce décret », a déclaré M. Paul Bernard Dotsevi, le président du FODDET en marquant sa satisfaction.
Quant à M. Kougblanou Félicité, Coordinatrice de RELUTET, « Ce décret va aider à la réalisation des droits de l’enfant au Togo et au suivi des conventions signées par le Togo et d’autres textes dans le sens de la protection du droit de l’enfant au Togo ».
 
Le CNE a pour entre autre mission, d’assurer le suivi de l’application des dispositions du code de l’enfant et de proposer des projets législatifs et réglementaires visant à garantir un meilleur respect des droits de l’enfant.
« On vient d’avoir une victoire, mais le plaidoyer continue », a pour sa part déclaré Mme Aminata Touré, la chargée de communication et à la documentation à Save the children Sénégal avant de poursuivre qu’on attend la mise en œuvre effective de ce décret à l’endroit des droits au Togo. « C’est une grande satisfaction pour nous que les questions des droits de l’enfant soient prises en compte parce que comme vous le savez ici en Afrique, dans l’opinion, on croit que l’enfant n’a pas de droits. C’est vraiment important qu’au sommet de l’Etat le droit de l’enfant soit reconnu», a indiqué Mme Touré.
 
Notons que le Togo a adopté plusieurs textes protégeant les enfants notamment la Convention des nations unies relative aux droits des enfants, la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant.
 
lomévi (www.togoactualite.com)