Les forces de sécurité tirent des gaz lacrymogène sur une voiture personnelle : Yark présente ses excuses

0
751

© togoactualite – Une nouvelle bavure ce mardi 19 juillet 2016 des forces de sécurité dans la traque des revendeurs de carburant illicite communément appelé « boudè ».
 
yark_600


Les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes en fin de matinée sur une voiture personnelle qu’elles poursuivaient au niveau des rails de Sototoles. Elles ont pris la voiture pour celle des trafiquants du carburant illicite alors qu’à bord du véhicule se trouvait un couple et son nourrisson de six mois.
 
La dame et l’enfant qui ont été étouffés par l’odeur suffocante du gaz ont été conduits à l’hôpital pour des soins alors que le monsieur a poursuivit la fourgonnette des forces de sécurité pour leur faire savoir le mal qu’elles viennent de commettre.
 
C’est peut être cela qui a suscité la réaction du ministre Yark Damehane qui a appelé le monsieur pour lui présenter ces excuses en espérant que la santé de la mère et de l’enfant irait mieux.
Pour le ministre Yark, le soldat auteur du tir n’a reçu aucun ordre de son supérieur hiérarchique. Il a annoncé par la même occasion que le soldat et son supérieur seront sanctionnés.
 
On se demande où est-ce que nos forces de sécurité ont été formées à lancer des gaz sur un véhicule qu’on veut arrêter ?
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + 1 =