Formation du nouveau gouvernement/ Une insoutenable attente : Le Premier Ministre et le gouvernement très attendus

0
1151

Les Togolais sont dans une situation très difficile et délicate pour les nerfs. Depuis le 22 février, date de la tenue de la présidentielle, en passant par les proclamations provisoire et définitive, sans oublier la prestation de serment qui lance le nouveau quinquennat, les Togolais n’en peuvent plus de supporter une attente qui s’apparente à une douce torture. Le peuple a massivement fait son choix et ce même peuple attend du Président de la République des actes forts.

Malheureusement, il se fait sentir que le Président Faure peine à comprendre la délicatesse de l’heure et une exaspération qui se généralise. Oui, on tentera de consoler le peuple en mettant au-devant la crise sanitaire liée à la covid19 et l’état d’urgence décrété pour contenir le mal, mais cela ne saurait apaiser celles et ceux qui pensent, et d’ailleurs à raison, que la qualité et le nouvel élan du mandat passe forcément par le choix de ces femmes et hommes qui devront accompagner le Président de la République dans sa mission. Les spéculations vont bon train. Les supputations les plus folles qu’insensées meublent les débats sur la toile. Le sentiment dure trop, les légitimes espérances sont en train de s’évanouir, ce qui génère un enlisement dans la prise des décisions fortes.

Si Faure comprend plus que quiconque les raisons d’être de ce tâtonnement auquel le peuple ne s’habitue pas du tout, les sorties du Président pour se prononcer sur l’actualité permettrait aux Togolais de se situer. Si cette situation de statut quo persiste, le dépit risque de se faire au sein de la masse et la côte de Faure risque de prendre un sérieux coup. «Tout ça pour ça», Faure ne doit plus nous servir ce refrain. Si l’attente a été interminable, c’est certainement pour surprendre agréablement. Mais, quand la montagne vient accoucher d’une souris, cela risque de contrarier le Président dans le choix qu’il viendrait à faire. Faure serait-il en train de chercher désespérément ce qu’il a à portée demain? Les réseaux qui sont denses et nombreux empêchent-ils le Président de la République de prendre ses responsabilités ? Il y a plusieurs centaines de milliers de Togolais qui sont bons et qui peuvent faire l’affaire et respecter les attentes du Président de la République.

Non seulement, le Premier Ministre devra être la résultante du choix de la raison,mais aussi d’un charisme exceptionnel pour s’imposer devant certains ministres qui se croient supérieurs,rien qu’à cause de l’étroitesse de leur relation avec Faure. Pour les ministres, le choix doit être celui des gens de vision, de grands bosseurs, de patriotes. Alors,Faure doit faire baisser la tension. Il doit œuvrer à donner aux Togolais ce goût de croire que le pays est dans de bonnes mains. Les chantiers sont nombreux, les promesses diverses, alors la tendance à vouloir à tout prix user la patience du peuple serait perçue comme si Faure s’amusait avec le feu.On finit par se brûler les mains.

Serge

Source : Le Soleil N° 462 du Vendredi 03 Juillet 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

80 + = 88