Fulbert Attisso, déplore l’absence de rapport de force de l’opposition et l’appel à des actions unitaires

0
445

fulbert11juin2014

© togoactualite – Moins de deux semaines après l’échec du dialogue Togotélécom 2, l’Appel des patriotes, le mouvement de Fulbert Attisso, était devant la presse ce mercredi 11 juin 2014 à Brother-Home pour donner les raisons de cet échec et les conséquences qui en découlent. Pour l’Appel des patriotes, très sceptique au départ sur un heureux aboutissement de ce énième dialogue, les raisons de son échec à plusieurs niveaux. Tout d’abord, elles sont liées à l’absence de rapport de force.

 

« Lorsque au cours d’un dialogue vont demander des réformes qui vont fragiliser le parti au pouvoir et peut être l’opposition va arriver au pouvoir, il est difficile que spontanément le parti au pouvoir manifeste la volonté de faire ces réformes. Il est important avant d’aborder ces réformes que l’opposition soit assurée du rapport des forces. Alors qu’ici le dialogue a été presque quémandé par Jean-Pierre Fabre qui s’est rendu chez le chef de l’Etat », déclaré Fulbert Attisso.

 

L’autre raison de l’échec du dialogue trouvé par le Coordonateur de l’Appel des patriotes est l’insuffisance de réflexion au niveau de l’opposition. L’opposition avant d’aller à ce dialogue devrait développer un mécanisme qui permettrait de consulter certaines personnalités de la société civile et même des partis extra-parlementaires. Il faut prendre en compte ces gens ne pas les considérer comme du néant en disant qu’ils ne comptent d’élu à l’Assemblée nationale ou qu’ils ne peuvent pas mobiliser la rue, et par rapport à cela ils comptent pour du beurre », a insisté M. Attisso.

 

La facilitation du dialogue n’a pas été ignorée par le Coordonateur de l’Appel des patriotes qui trouve que cette facilitation a manqué d’efficacité, d’envergure. Ce qui a fait dire à M. Attisso qu’il aurait fallu un ancien président pour jouer ce rôle. Face à cet échec l’Appel des patriotes a interpellé les deux courants de l’opposition à une dynamique unitaire qui passe par un programme commun de gouvernement et une candidature unique de l’opposition. « Il ne s’agit pas pour l’opposition d’attendre un nouveau dialogue qui ne va rien donner mais de prendre l’initiative d’une dynamique unitaire. Nous sommes convaincu que si l’opposition s’engage dans cette nouvelle dynamique que le pouvoir les appelle spontanément pour octroyer les réformes et ce sera une surprise pour tout le monde.

 

Nous pensons que la dynamique unitaire de l’opposition est la solution aujourd’hui au refus du parti UNIR d’opérer les réformes institutionnelles et constitutionnelles », note M. Attisso. Mais prévient-il cette dynamique unitaire n’est pas réductible à la Coalition Arc-en-ciel et au Collectif Sauvons le Togo (CST), il faut l’élargir à d’autres partis politiques.

 

Pour y parvenir l’opposition togolaise ne doit pas rester dans la victimisation parce que trop longtemps l’opposition s’est prise pour une victime en disant que les mauvais sont dans le camp du parti au pouvoir et les bons dans son rang, aujourd’hui plus personne ne croit à ce discours, les bons et les mauvais sont dans un camp comme dans l’autre. Chacun fait de la politique, défend ses intérêts qui consistent à conquérir ou à conserver le pouvoir, conseille-t-il. Alors le Coordonateur de l’Appel des patriotes demande à l’opposition de se soumettre également à un exercice d’évaluation, de bilan pour se renouveler pour pouvoir aller de l’avant.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

53 + = 63