Fulbert Attisso : « Quand on est en lutte, on n’accepte pas l’argent de l’adversaire »

0
62


L’ancien membre de la C14 s’est prononcé sur les plusieurs sujets de l’actualité sociopolitique du pays. L’homme est revenu sur les motifs de sa défection au sein de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

L’essayiste en veut encore à certains leaders de la Coalition des 14 qui ont reçu les 30 millions de F CFA.

« Au parti Le Togo Autrement, nous prônons la sincérité. Et nous avons l’habitude de dire ceci : Quand on lutte on ne doit pas prendre des cadeaux de l’adversaire. Même si c’est par personne interposée. Si vous mêmes vous savez que c’est votre adversaire qui a déposé ce cadeau chez cette personne, pourquoi aller le prendre ? En période de crise, si vous êtes un parti et que dans vos lobbyings un chef d’Etat vous appelle pour vous faire un cadeau, vous devez vous méfiez », a-t-il indiqué.

Et de poursuivre: « Pour nous, il y a des valeurs qui sont intangibles et que nous défendons. Ce n’est pas normal que M. Alassane Ouatara qui est l’ami de Faure Gnassingbé nous donne quelque chose que nous acceptons. Mais si demain après la crise, on nous amène chez Patrice Talon, nous faisons notre lobbying et Patrice Talon qui a fait l’opposition veut nous aider, ça on peut le prendre. Puisque dans ce cas, le contexte est différent ».

Fulbert Attisso soutient les manifestations qu’organise le Parti National Panafricain (PNP) ce samedi 13 avril 2019. A l’en croire, son parti et celui d’Atchadam ont pratiquement les mêmes visions, et partagent également les mêmes valeurs. « Nous sommes deux partis qui se ressemblent », a-t-il lancé.

Suivez plutôt l’intégralité de l’émission!

 


 
source : icilome
 

Laisser un commentaire