La gendarmerie déloge des suspects des banlieues de Lomé

0
653

Une opération policière a surpris les habitants de la banlieue de Lomé tôt ce jeudi. Les flics appuyés par les forces de défense ont bouclé les quartiers d’Ablogamé, Bè, Hédzranawoé et Akodésséwa, une opération « consistant à mettre la main sur des engins non immatriculés et des véhicules munis de fausses pièces ».
 
police-togo


Dans un communiqué lu dans la soirée, le ministre Yark Damehane de la sécurité et de la protection civile relevait que soixante cinq personnes ont été interpellées, cinq véhicules faussement immatriculés récupérés, trente-cinq kg de cannabis et trois cent onze motos saisis.
 
Le Ministre relève également que ces engins permettent à des groupes organisés d’opérer des braquages et forfaits avant de disparaître dans la nature. Monsieur Yark Damehane a précisé qu’il s’agissait d’une opération qui avait pour objectif de protéger les personnes et leurs biens en mettant hors d’état de nuire les groupes de malfrats.
 
Une opération similaire avait eu lieu en mai 2016 dans la même zone que les observateurs qualifient de zone à haute activité subversive opérationnelle. En mai l’opération avait permis de mettre la main sur des armes de guerre (AK47), des stupéfiants, des engins non immatriculés et des personnes sans pièces d’identité.
 
Vendredi les quartiers ont repris leur quotidien, les stations anarchiques de vente des carburants de contrebande fonctionnement nettement à la cache.
 
source : Le Temps
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

31 + = 36