Gestion des catastrophes : « Togbossi 2016 » s’invite à Aklakou du 4 au 6 mai prochains

0
687

L’ensemble du dispositif national de lutte contre les catastrophes, notamment le plan national de contingence, le plan Organisation de réponse de sécurité civile (ORSEC) et le système d’alerte précoce, fera l’objet d’un exercice de simulation de gestion d’une situation d’inondation du 4 au 6 mai dans le canton d’Aklakou (préfecture des Lacs) et ses environs.
 
inondation_hedzranawoe


C’est ce qu’a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué du ministère de la Sécurité et de la protection civile qui organise l’exercice.
 
Dénommé « Togbossi 2016 », selon le colonel Damehame Yark, l’exercice couvrira la préfecture des Lacs et des localités riveraines du fleuve Mono.
 
« Togbossi 2016 a une dimension civilo-militaire dont l’objectif principal est de tester l’efficacité de l’ensemble du dispositif national de lutte contre les catastrophes, à savoir le plan national de contingence, le plan Organisation de réponse de sécurité civile (ORSEC) et le système d’alerte précoce. Dans le scénario, l’Etat-major de l’exercice et le centre d’accueil de la population sinistrée seront implantés à Aklakou avec des cellules de coordination et équipes d’intervention humanitaires », indique le communiqué.
 
L’ensemble de la population de la zone couverte par l’exercice est par ailleurs invitée à apporter toute contribution utile destinée à optimiser les capacités de réaction de notre pays face aux situations d’inondation récurrentes dans certaines localités.
 
Entre 2009 et 2010, la capitale togolaise a été confrontée à de nombreux cas d’inondation. L’action conjuguée du gouvernement à travers les grands travaux et le Programme de gestion intégré des catastrophes et des terres (PGICT) et de ses partenaires, notamment la Banque mondiale à travers le Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et services électriques (PURISE), a permis d’édulcorer l’intensité des inondations dans cette partie du pays.
 
Cependant, les populations de l’intérieur du pays ne sont pas encore sorties de l’ornière.
 
Modeste K.
 
source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

51 − = 41