Gilchrist Olympio revient dimanche et est attendu sur la question de la CENI

0
159


Le président national de l’Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio qui se trouve à Paris en France depuis 3 semaines, sera à Lomé dimanche prochain au soir. Le fils du premier président élu du Togo, partenaire du gouvernement de Faure Gnassingbé depuis 2010 en raison d’un accord politique, est vivement attendu dans la capitale togolaise.
Une fois de retour, le président de l’UFC devrait réagir sur deux sujets importants, notamment son état avec en toile de fond la situation dans laquelle il a quitté le Togo pour la France et la lancinante question de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avec à la clé, le refus de son parti de libérer son siège.
Depuis que se pose ce problème à la CENI, ce sont ses lieutenants qui donnent la position parti. Le président lui-même n’en a encore rien dit.
Gilchrist Olympio, selon les premières informations, ne voulait pas faire les choses à moitié dès son retour. Il devrait être accueilli à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma par une foule mais cette option a été mise au placard aux dernières nouvelles. L’ancien opposant charismatique se dit plus grand que le populisme.
Autre activité importante à laquelle le patron du « Detsia » devrait s’atteler dans les prochains jours, c’est la préparation des prochaines élections législatives prévues pour se tenir le 20 décembre prochain. L’Union des forces de changement veut avoir plus de 2 députés dans la prochaine législature.
 
Global actu
 

Laisser un commentaire