Gilchrist Olympio veut savoir qui a tué son père

olympio-gil

 

Après avoir assisté à la prière œcuménique le 13 Janvier dernier sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé, marquant le cinquantenaire de l’assassinat du père de l’indépendance Sylvanus Olympio, aux côtés du chef de l’état Faure Gnassingbé, et avec sa femme, M. Gilchrist Olympio est allé déposer des gerbes sur la tombe de ses parents à Agoé Adjigo sur le sol Béninois.
 
« C’est un événement très important pour nous au plan familial, et peut être aussi sur le plan politique » nous a t-il déclaré à sa sortie du cimetière familiale.
 
Interrogé sur le vieux débat du rapatriement des restes du premier président démocratiquement élu du Togo sur le territoire togolais, Gilchrist Olympio a déclaré que « ce n’est pas ce qui est important à ce 21è siècle ». Ce qui est important, a t-il poursuivi, « c’est que le gouvernement commence par reconnaître le rôle majeur, qu’il a joué, le sacrifice énorme qu’il a consenti dans l’avènement de l’indépendance au Togo ».
 
Néanmoins le président national de l’Union des Forces de Changement pense reposer le problème auprès de sa famille pourquoi pas.
 
Sur l’épineuse question de la recherche de la vérité sur l’assassinat de son père, M. Olympio a été sans appel. « Même si c’est cent ans après, nous recherchons toujours la vérité. Nous voulons savoir celui qui a tué le premier président du Togo. Nous voulons savoir non seulement celui qui a appuyer sur la gâchette pour lui envoyer quatre balle dans le corps et lui couper les veines, mais aussi les donneurs d’ordre » nous a t-il déclaré avant d’appeler les autorités à faire la lumière sur cet assassinat.
 
pa-lunion
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *