Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Gouvernance politique: Un PM et une PA originaires des Plateaux. Que comprendre...

Gouvernance politique: Un PM et une PA originaires des Plateaux. Que comprendre de ce casting de Faure ?

- Advertisement -

photo@icilome.com


Au travers d’un décret présidentiel, le Président de la République, Faure Gnassingbé a reconduit, le jeudi 24 décembre 2019, Selom Komi Klassou à son poste de Premier ministre. Mais à la veille déjà, le choix a été portée sur Tsègan Yawa pour présider l’Assemblée Nationale pour les cinq prochaines années. Une part belle inédite réservée à deux personnalités originaires de la région des Plateaux qui suscite réflexions.

Klassou Act II, c’est parti

Après quelques jours d’attente, Faure Gnassingbé a enfin comblé le vide. Un second bail a été accordé par le Chef de l’Etat au Premier ministre Selom Klassou, pour conduire sa politique. Ceci, après son premier exercice de presque quatre (04) ans. C’est donc parti pour le gouvernement Klassou II qui, durant la douzaine de mois qui nous sépare de la Présidentielle de 2020, aura pour entre autre mission essentielle, de veiller à l’exécution du Plan National de Développement (PND).

Tségan, l’heureuse élue

Mais vingt quatre heures avant, l’Assemblée nationale s’est dotée, elle, d’un bureau de 11 membres chapeauté par Tsegan Yawa. Durant les cinq années qui suivent, celle qui était déjà 1er Questeur de la législature sortante sera aidée dans ses tâches par Meilounatou (2ème vide-Presidente), André Johnson (3ème Vice-Presidente), Adjourouvi Yaovi (4eme Vice-Presidente et les Questeurs Bonfo Abiratou, Modibo Essohanam, Améganvi Tsitsopé Kodzo, Kassegne Donko, Leordina Rita De Souza et Noël De Poukn. D’ores et déjà, c’est sous la présidence de Tsègan Dzigbodi Yawa Chantal que l’Assemblée Nationale a donné son aval au discours programme du Premier ministre pour son deuxième gouvernement, au travers d’un vote plébiscite. L’exécutif et le législatif étant en place, place donc au travail.

Démarche inédite

Certes remis sur les rails, ces deux pouvoirs portent cependant en eux, deux faits marquant et curieux. Pour la première fois dans l’histoire politique du Togo, le gouvernement et l’Assemblée sont aux ordres de deux personnalités toutes originaires de la région des Plateaux. Une particularité qui suscite des réflexions quant à sa motivation, mais aussi au regard des réalités géopolitiques togolaises.

En effet, c’est une tradition que la tête des institutions de la République, de même que les nominations à des postes de la république sont, au-delà des compétences, sont dispatchés tenant compte des critères sociopolitique et géographique. Ceci, en respect à la philosophie d’équité et de répartition équitable des richesses du pays. Une exigence morale qui renvoie de fait, deux fils de la région des Plateaux, notamment des natifs du Grand Kloto.

Que comprendre de ce dispatching de Faure?

Si ce dispatching a fait bien d’heureux aussi bien à Agou d’où est originaire Klassou, à Notsè, sa ville d’adoption qu’à Kpele, le fief de Tsègan, il n’en demeure pas moins vrai que des réflexions renvoient à une visée électorale.

D’après nombre d’observateurs, ce clin d’œil politique à une telle région économique, la première en termes de superficie dans le pays, n’est donc qu’une démarche intéressée, mieux une opération de charme et une stratégie de regain d’espace électorale dans la perspective de 2020. Qu’à cela ne tienne, les togolais sont mis devant le fait accompli et attendent pour juger le moment venu.
 
source : La fraternité
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 9 = 1

LES + LUS

Chronique de Kodjo Epou : Les appétits d’un vieil homme de Conakry

photo@lemonde.fr A cause du refus obstiné d’un viel homme sans sagesse de tenir parole, de respecter l’engagement pris...

Guinée: Un adolescent tué et des blessés dans les heurts à Conakry

Photo@Archives. Un adolescent de 16 ans a été tué par des tirs des forces de l’ordre...

Des coquilles vides comme maires du grand Lomé : on les avait pourtant avertis

Mairie de Lomé | Archives : DR Aucune dictature au monde ne se démocratise d´elle-même; ni...

Présidentielle 2020/Conditions d’organisation: La C14 exprime ses « vives préoccupations » devant le Groupe des cinq

Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la coalition. La coalition de l’opposition (C14) a exprimé vendredi, ses...