vendredi 26 février 2021

Grâce à Aimes Afrique, le CONAPP assure une couverture médicale aux patrons de presse


aimes-afrique_conapp


Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) a concrétisé jeudi un vieux rêve. Celui de permettre à chaque patron de presse du Togo d’assurer à moindres coûts ses frais médicaux. Le CONAPP est parvenu à sceller une attente avec l’Association internationale des médecins pour la promotion de l’éducation et la santé en Afrique (AIMES Afrique).
 
C’est la Maison de la presse de Lomé qui a offert son cadre à la cérémonie officielle de signature dudit partenariat, premier du genre au Togo. Il s’agit pour Jean-Paul Agboh-Ahouélété et son bureau de permettre aux patrons de presse, ainsi qu’à leur épouse et deux de leurs enfants, de faire des analyses de laboratoires ou des interventions chirurgicales à la clinique internationale Dr Kodom à des prix cassés. La convention porte notamment sur les actes médicaux et la consultation qui seront assurés aux journalistes et à leurs proches (une épouse et deux enfants) à des prix préférentiels.
 
Au cours de la cérémonie, le président du CONAPP n’a pas caché sa joie et s’est réjoui de voir que la couverture sanitaire qui était l’apanage des fonctionnaires, bénéficie désormais aux patrons des organes de presse du Togo.
 
Ajouté à cela, a fait savoir Jean-Paul Agboh-Ahouélété, son association serait en discussion poussée avec d’autres structures sanitaires œuvrant dans la couverture médicale comme l’Institut nationale d’assurance maladie (INAM) et les agences privées d’assurance pour multiplier les offres à l’endroit des patrons de presse et de leurs familles.
 
« Cette convention prend en compte toutes les actions pouvant aider les patrons de presse à avoir une meilleure santé pour eux-mêmes, leurs époux et leurs enfants. Ils auront des réductions exceptionnelles, ils ont la possibilité de bénéficier d’un bilan de santé annuel gratuit », a renchéri Dr Michel Kodom qui a invité les journalistes à rejoindre son organisations, un statut, qui selon lui, leur offrirait beaucoup d’autres avantages et un suivi régulier de leur état de santé.
 
La convention de partenariat en question entre en vigueur à partir du 1er mai prochain. Elle a été paraphée par Jean-Paul Agboh-Ahouélété, président du CONAPP et Dr Michel Kodom, président de l’ONG Aimes Afrique, en présence Sabi Pierre Kasséré, représentant de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) et de plusieurs présidents d’organisations professionnelles de la presse.
 
Elle offre une remise de 20% sur toutes les prestations aux patrons de presse munis de cartes et un « checking » médical gratuit pour une année aux journalistes membres. « C’est une convention ouverte aux autres organisations professionnelles de la presse au Togo. Elles peuvent rejoindre le mouvement à tout instant », a tenu à préciser Jean-Paul Agboh-Ahouélété qui a fait aussi savoir que grâce aux démarches de bons offices d’Aimes Afriques, d’autres structures sanitaires rejoindront très bientôt le mouvement.
 
Le CONAPP est la première organisation du Togo regroupant les patrons de presse. Le bureau du CONAPP qui a pris fonction en avril 2014 entend œuvrer à sortir la presse togolaise de sa précarité et redorer le blason des médias.
 
Aimes Afrique est une association spécialisée dans les actions médico-chirurgicales humanitaires. Elle est créée en janvier 2005 à Lomé et regroupe des médecins, pharmaciens, paramédicaux. Elle est présente au Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Sénégal et Togo.
 
Olivier A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *