Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Guéguerre au palais présidentiel : La nomination de Malik Natchaba bloquée à...

Guéguerre au palais présidentiel : La nomination de Malik Natchaba bloquée à cause des « humeurs » de Victoire Dogbé

- Advertisement -

La ministre V.T.D | Photo : Republicoftogo


« La Lettre du Continent », dans son édition n°798 du 10 avril 2019, a annoncé que Kanka Malik Natchaba, coordonnateur de la cellule d’exécution et de suivi des projets prioritaires au palais de Lomé II, est pressenti comme directeur de cabinet de Faure Gnassingbé, en remplacement de la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse.

«Pour assurer son actuelle mission, cet énarque (promotion Romain Gary, 2005), fils de l’ex-président de l’Assemblée nationale Fambaré Ouattara Natchaba, s’appuie sur de jeunes cadres appelés à gagner en influence, dont Mazamaesso Assih. Cette Kabyè de Kara, 38 ans, s’occupe de la finance inclusive et du secteur informel. Florence Yawa Kouigan, ex-cadre d’Ecobank, 40 ans, dirige la communication de cette cellule », ajoute le confrère.

En fait, l’information circulait dans les couloirs du palais depuis un temps. Et l’entourage de Malik Natchaba n’hésitait pas de temps à autre à distiller l’info sur les réseaux sociaux, comme quoi leur boss est pressenti à une haute fonction. Sauf que l’éclaircie ne s’est toujours pas dissipée.

Des indiscrétions, il ressort que Faure Gnassingbé avait signé depuis longtemps le décret nommant Malik Natchaba directeur de cabinet de la présidence. Mais, l’influente égérie, Victoire Tomégah-Dogbé du Développement à la base, opposerait de la résistance. Elle refuserait de céder la place à l’ancien Dg de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT).

Certaines sources affirment que l’influente égérie de la République qui aurait l’entière confiance de Faure Gnassingbé au palais, aurait opposé son véto au décret, obligeant le maître du céans à le mettre en stand-by.

De fait, il y a une « guerre froide » entre l’égérie de Faure Gnassingbé, Victoire Tomégah-Dogbé et Kanka Malik Natchaba à cause de cette affaire qui pourrit l’ambiance entre eux et embarrasse le n°1 togolais qui n’arrive pas à trancher.

Les deux personnalités ont la confiance du chef de l’Etat. Depuis que Victoire Simedeho Tomégah-Dogbé a été présentée en 2008 à Faure Gnassingbé par son Premier ministre d’alors Gilbert Fossoun Houngbo et promue deux ans plus tard, en mai 2010, ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, la « 2X5 » n’a plus quitté le gouvernement depuis lors. Elle fait partie des rares ministres à garder leur poste sans hiatus depuis bientôt 10 ans. Poste qu’elle cumule d’ailleurs avec la direction du cabinet présidentiel.

De son côté, Kanka Malik Natchaba a gravi rapidement les échelons. Jeune formé en France, il a occupé en 2014 la fonction de Conseiller du Président de la République, sur diverses problématiques liées aux politiques publiques avant d’être nommé en mai 2016, patron de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT), en charge de la gestion des aéroports du Togo. Malik Natchaba était depuis 2018 responsable de la jeunesse du parti au pouvoir, UNIR.

Promotion sur promotion, il est pressenti pour remplacer son ennemi intime au cabinet présidentiel.

M.A.
 
source : Liberté
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

21 − 13 =

LES + LUS

Tentative d’insurrection : Le Togo veut mettre la main sur « Master Tiger » depuis la Belgique

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre...

Togo : Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor trempé dans un scandale de 7 milliards de FCFA

En République togolaise, chacun a sa petite histoire de vol, de pillage et de malversations. Chacun, surtout...

Togo, Mauvaise Gouvernance : Ça coince pour les 275 milliards de Francs CFA du MCC

Stanislas Baba, coordonnateur MCC Togo | Photo : DR Le processus électoral devant aboutir à l’élection...

Togo, Présidentielle 2020 : Fourmis, Pangolins et Zouaves chauffent la forêt… en attendant les Fauves

La présidentielle de 2020 devra se tenir dans la période du 19 Février au 05 mars. Sous...

Insécurité à Lomé : Un braqueur abattu par la police à Adidogomé

La police nationale vient de déjouer un plan de braquage à Adidogomé (banlieue sud-ouest de Lomé), avec...