Guichet unique du commerce extérieur : Signature ce jeudi à Lomé, d’une convention de concession entre l’Etat togolais et le « Bureau Veritas »

0
501
accord_veritas_togo

L’Etat togolais et le « Bureau Veritas »ont signé ce jeudi à Lomé, une convention de concession pour la mise en œuvre du guichet unique du commerce extérieur.

 

Pour le compte de l’Etat togolais, les documents ont été signés par les ministres Bernadette Legzim-Balouki du commerce et Ninsao Gnofam des transports.

 

Le projet qui vise à mettre en place l’exploitation du guichet unique du commerce extérieur a été initié depuis une dizaine d’années par l’Etat togolais.

 

En 2003, une commission a été mise en place au Port Autonome de Lomé (PAL) pour élaborer les termes de référence devant aboutir au choix d’un cabinet qui devrait accompagner le gouvernement dans la réalisation de ce projet.

 

Dès lors, une série d’actions visant la finalité et la réalisation de ce projet ont été menées. Il s’agit entre outre de la présentation du projet au comité de pilotage en 2005, du dépouillement des offres en 2006, du choix de la société qui assurera la mise en place effective du guichet unique, de l’orientation sur les types et options de guichets uniques.

 

Sur ce dernier point, le gouvernement optera en 2012 pour un guichet unique virtuel et décidera également d’étendre cet outil à l’ensemble de la communauté du commerce extérieur constitué du Port Autonome de Lomé, des frontières et des aéroports.

 

C’est ainsi que le Bureau Veritas a été retenu en mai 2013 pour la réalisation de ce projet.

 

Ce Bureau assiste le gouvernement dans la mise en œuvre des programmes destinés à optimiser la perception des taxes sur les importations, à vérifier la conformité des produits et des normes spécifiées et à gérer le flux de leurs corridors. Il met également en œuvre et opère des guichets uniques dématérialisés pour le commerce extérieur, conformément aux recommandations des Nations Unies et de l’Organisation Mondiale des Douanes.

 

A travers la signature intervenue ce jeudi, la réalisation de ce projet est officiellement confiée au Bureau Veritas. Il s’agit d’un contrat de concession d’une duré de 10 ans.

 

« Le chemin a été long et semé d’embuches, mais nous sommes enfin arrivés au bout du tunnel. Nous sommes condamnés à réussir et nous réussirons », a déclaré Mme Legzim-Balouki.

 

« Le guichet unique du commerce extérieur est un guichet virtuel, une plateforme où toutes les informations et formalités nécessaires pour la sortie des marchandises du Port Autonome de Lomé, des frontières et des aéroports seront disponibles au même endroit. Ceci engendre premièrement une célérité dans les transactions, mais aussi une forte diminution des coûts et la disparition des boulots d’étranglement afin d’augmenter les recettes de l’Etat. L’opérateur gagne à la fois en temps et en argent », a pour sa part expliqué Ouro-Sama Mohamed Sad, coordonateur du Projet.

 

Rappelons que le Bureau Veritas a été la Première société d’inspection dont le réseau est accrédité ISO 17O2O pour ses activités. Il est installé en Afrique depuis plus de cent ans et dispose d’une couverture géographique dense dans 25 pays dont l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Botswana, le Congo, la Cote d’Ivoire, l’Egypte, le Ghana, le Libéria, le Mali, le Sénégal. FIN

 
Chrystelle MENSAH
 
Savoir News
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 73 = 82