Guinée – Côte d’Ivoire : Nathaniel Olympio : « Il faut mettre un terme à cette mauvaise réputation du Togo »

0
1815

Comme le dit certains, la Guinée et la Côte d’Ivoire sont contaminées par le Togo vu les situations en cours dans les deux pays de la sous-région en ce moment. En Guinée, le président sortant, Alpha Condé, a gagné la présidentielle du 18 octobre avec 59,49% des voix, remportant ainsi un troisième mandat controversé, selon les résultats provisoires annoncés samedi par la commission électorale. Le principal chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a annoncé samedi qu’il contesterait devant la justice la victoire récemment annoncée du président Alpha Condé à la présidentielle du 18 octobre. L’éventualité de ce troisième mandat consécutif de M. Condé, 82 ans, avait provoqué pendant un an une contestation dans laquelle des dizaines de civils ont été tués mais rien n’a bougé.

En côte d’Ivoire, depuis l’annonce de sa candidature pour un troisième mandat, les violences ne cessent de ressurgir dans plusieurs villes du pays. Mais Alassane Ouattara ne veut ni entendre parler d’un report des élections, ni d’un retrait de sa candidature comme l’ont proposé ses opposants. A croire que ces pays sont vraiment contaminés par le Togo, où Faure Gnassingbé est à son 4e mandat malgré toute la vague de contestation disant non à ce 4e mandat.

Vu la situation dans les deux pays, Nathaniel Olympio, dans un post qu’il a publié sur sa page Facebook, pense également que le cas du Togo a inspiré les présidents guinéens et ivoiriens.

« Gardons à l’esprit que la dictature au Togo est vielle de 53 ans et de type monarchiste, avec un pouvoir passé de père en fils en 2005 sur fond de violence meurtrière sur la population. Aujourd’hui décomplexé, le régime Togolais n’hésite plus à donner sa recette aux pays de la CEDEAO en matière de confiscation du pouvoir. Un contre-modèle qui s’exporte bien en Côte d’Ivoire et en Guinée qui l’expérimente bien en ce moment. Hélas ! », a écrit le président du Parti des Togolais sur sa page Facebook.

« Il faut mettre un terme à cette mauvaise réputation du Togo. Ensemble, engageons-nous et mettons-y notre énergie ! », a-t-il ajouté, appelant ainsi le peuple togolais à mettre un terme à cette mauvaise réputation du Togo.

La Rédaction Togoactualite.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 80 = 90