Accueil DIASPORA Impliquer les Togolais de la diaspora à l’œuvre de construction nationale: La...

Impliquer les Togolais de la diaspora à l’œuvre de construction nationale: La feuille de route du gouvernement dévoilée au grand public

- Advertisement -


La feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur visant à assurer une meilleure organisation de la diaspora pour sa plus adéquate implication dans les efforts de développement national, a été officiellement présentée au grand public ce lundi à Lomé lors d’une cérémonie présidée par Prof Robert Dussey (ministre des affaires étrangères), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News. 

Étaient présents, plusieurs ambassadeurs, des représentants des organisations internationales et des organisations de la société civile.
Les enjeux économiques de l’heure et les investissements de la diaspora au Togo, ont laissé percevoir qu’une meilleure organisation de cette dernière contribuerait à une amélioration de son apport aux efforts consentis pour une croissance soutenue de l’économie nationale et pour le progrès social.

« De 2010 à 2017, la diaspora togolaise est fort remarquable par les transferts de fonds: plus de 450 millions de dollars US envoyés vers la patrie mère. Ce qui représente autant d’atouts stratégiques pour le gouvernement dans sa nouvelle politique de développement », a souligné Koffi Akakpo (directeur des Togolais de l’extérieur).

« Le gouvernement est conscient que l’apport des Togolais de l’extérieur représente près de 10% du produit intérieur brut de notre pays. Donc, il faut trouver un moyen pour les canaliser. Cette feuille de route permettra de créer les conditions d’une implication inclusive de la Diaspora togolaise à l’œuvre de construction nationale », a-t-il précisé.

« Conformément à cette vision, les actions du gouvernement en faveur de la diaspora togolaise s’articuleront autour de trois axes majeurs notamment : (i) la valorisation du capital humain, économique et social de la diaspora, (ii) le renforcement de la communication entre le gouvernement et la diaspora, (iii) l’amélioration de la protection et de la défense des intérêts des Togolais de l’extérieur. L’exécution de ces axes stratégiques est planifiée de manière concise par cette feuille de route en deux grandes parties : la première est consacrée au Programme d’actions prioritaires qui fait référence aux deux premiers axes tandis que la seconde porte qui sur le programme à moyen et long terme traite le troisième axe », a ajouté M.Akakpo.

Après les signes forts donnés pour remobiliser toutes les composantes de la Nation, a poursuivi M. Akakpo , « il est important pour le gouvernement d’associer les Togolais de l’extérieur au grand mouvement de construction du pays. Le Togo a besoin de tous les Togolais et de toutes les togolaises où qu’ils soient ».

Pour le professeur Dussey, par cette feuille de route des Togolais de l’extérieur, le président de la République a voulu montrer l’importance et le rôle de la diaspora dans le développement du Togo, parce qu’il n’y a pas de nation sans un sentiment de communauté de destin, sans une conscience nationale.

La nation togolaise est une communauté de citoyens qui a un destin commun. La communauté des Togolais de la Diaspora est une part non négligeable du contrat social du président de la République.
Vue partielle de l’assistance.
Deux millions de Togolais vivent à l’extérieur et sur ces 2 millions, plus d’un million vivent sur le continent africain et le 1/3 en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Nord.

« Cette feuille de route fait de la protection et de la défense des Togolais, un intérêt primordial pour le gouvernement, voire une priorité nationale », a-t-il indiqué.

A en croire le chef de la diplomatie togolaise, « la mise en œuvre de cette feuille de route permettra de faire de la diaspora un partenaire stratégique du Plan National de Développement (PND) lancé le 4 mars dernier par le chef de l’État ».
« La nouvelle politique du gouvernement en direction des compatriotes de l’extérieur repose sur une conviction profonde : celle de la construction nationale, un projet orienté vers l’avenir qui a besoin du concours de tous. La diaspora togolaise joue déjà un rôle important, mais elle peut faire encore mieux », a insisté Prof. Dussey.

Notons qu’à partir du mois de mai prochain, des actions de sensibilisations des Togolais de l’extérieur sur cette nouvelle vision, seront organisées. Et, il est également prévu les 28 et 29 novembre prochain, le premier forum économique des Togolais de l’extérieur. FIN
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

69 − 68 =

LES + LUS

Tentative d’insurrection : Le Togo veut mettre la main sur « Master Tiger » depuis la Belgique

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre...

Togo : Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor trempé dans un scandale de 7 milliards de FCFA

En République togolaise, chacun a sa petite histoire de vol, de pillage et de malversations. Chacun, surtout...

Togo, Mauvaise Gouvernance : Ça coince pour les 275 milliards de Francs CFA du MCC

Stanislas Baba, coordonnateur MCC Togo | Photo : DR Le processus électoral devant aboutir à l’élection...

Togo, Présidentielle 2020 : Fourmis, Pangolins et Zouaves chauffent la forêt… en attendant les Fauves

La présidentielle de 2020 devra se tenir dans la période du 19 Février au 05 mars. Sous...

Insécurité à Lomé : Un braqueur abattu par la police à Adidogomé

La police nationale vient de déjouer un plan de braquage à Adidogomé (banlieue sud-ouest de Lomé), avec...