Incendies des marchés de Lomé / Kara : La démolition des bâtiments démarre le 9 septembre prochain

0
482

col_yark_500x290

Les travaux de démolition des bâtiments du marché de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) et du principal bâtiment du grand marché de Lomé, ravagés en janvier dernier, dans des incendies, vont démarrer le 9 septembre prochain, selon un communiqué conjoint des ministres de la sécurité, de l’administration territoriale et des travaux publics.

 

Ils invitent tous les usagers de ces marchés « à respecter scrupuleusement les dispositifs de sécurité mis en place ».

 

« De même, les boutiques et les magasins riverains qui s’ouvrent directement sur ces bâtiments devront rester fermés jusqu’à la fin des travaux », souligne le communiqué lu sur les médias d’Etat.

 

Les trois ministres comptent sur « la collaboration des uns et des autres pour la réussite des opérations ».

 

Le marché de Kara et le principal bâtiment du grand marché de Lomé ont été ravagés dans des incendies, qualifiés de « criminels » par le gouvernement.
Pas de pertes en vies humaines, mais les dégâts sont énormes : près de 6 milliards de F.CFA de pertes à 3.106 commerçants (2.225 sinistrés pour Lomé et à 881 sinistrés pour Kara).

 

Le gouvernement a mis en place, une commission d’enquête, dirigée par le procureur de la République Blaise Essolissam Poyodi. Au total 35 personnes pour la plupart des responsables et militants de l’opposition sont inculpées. Plusieurs d’entre eux ont bénéficié d’une liberté provisoire. Certains ont même été remis en liberté provisoire la veille des élections législatives (du 25 juillet dernier) suite à un dialogue entre le pouvoir et les principaux partis de l’opposition, afin qu’ils puissent prendre part au scrutin.

 

Les travaux des sites d’Agbadahonou et de la quinzaine commerciale, retenus pour abriter les commerçants et commerçantes sinistrés de Lomé sont déjà prêts. Les clés ont été remises le 9 août à Mme Bernadette Legzim-Balouki, ministre du commerce et de la promotion du secteur privé.

 

Au total 49 nouveaux hangars, 272 boutiques, 3 blocs de latrines et 3 magasins de stockage ont été construits. Les boutiques sont des containers qui ont été aménagés. Les travaux qui ont duré 6 mois, ont coûté une bagatelle d’un milliard de F.CFA au gouvernement togolais. FIN

 
Edem Etonam EKUE
 
Savoir News
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 29 = 35