Incendies des marchés du Togo : Fabre « Cette procédure va sonner le réveil du peuple togolais

0
356

Jean-Pierre FABRE, le président de l’Alliance nationale du changement (ANC) a fustigé ce jeudi 19 mai 2016 la procédure judiciaire qui a maintenu son inculpation dans le cadre de l’affaire des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara. « Dans l’intérêt de la justice, de l’apaisement sociopolitique et de la paix, le gouvernement togolais doit se ressaisir pour mettre fin à cette tragédie ubuesque », s’est-il prononcé.
 
jpf_zeux_conf9mai2016


Fabre s’exprimait en compagnie de Me Zeus Ajavon, le Coordonateur du Collectif Sauvons le Togo (CST), à la suite de la transmission par le Doyen des juges d’instruction au Procureur de la République près la Cour d’appel, son ordonnance définitive qui prononce l’élargissement ou l’inculpation de ces certaines personnes dans le cadre de cette affaire.
 
Il a nié en bloque les accusations portées contre lui d’autant plus que son accusateur, M. Mohamed Loum, s’est finalement rétracté. Dans ce cas, il ne comprend pas le maintient de son inculpation.
« Le texte dit que j’ai tout planifié au siège de l’ANC dans mon bureau. Un bureau qui n’existe pas. On dit que j’ai reçu des journalistes dans mon bureau au siège de l’ANC, alors que je n’ai pas de bureau là bas… Si j’en avais, personne n’y rentrera à mon absence… », souligne-t-il.
 
Toutefois il se déclare « serein et tranquille » car dit-il, il y a des indices qui montrent que des gens ne respectent rien dans ce pays. « Je suis persuadé que cette procédure va sonner le réveil de la population togolaise », a encore insisté l’enfant terrible de Kodjoviakopé.
« Nous sommes prêts à affronter ce régime », a-t-il poursuivit le leader de l’ANC appelant le peuple togolais à récupérer sa dignité.
 
Me Zeus Ajavon, le seul responsable du CST maintenu dans le lien de l’inculpation a redit que le chef de l’Etat et le ministre de la sécurité connaissent les auteurs des incendies.
Il en conclu par son inculpation dans ce dossier qu’en « dehors de l’ANC est qu’on veut abattre dans cette affaire des incendies, on veut aussi ma tête, on veut ma peau point barre…Parmi les membres du bureau du CST, je suis le seul à être inquiété, le seul à être inculpé… Ils disent donc que je suis le seul à avoir planifié les incendies, je suis Dieu le père…ont dit que c’est planifié par le CST au siège de l’ANC. Alors que le CST ne se réunit jamais ai siège de l’ANC ».
 
Il ne trouve pas la consistance du dossier qui est fondé uniquement que sur des allégations, des récits, et des fables. Aucune preuve, aucune pièce maitrise n’a été versée. Il s’est seulement fondé sur des allégations des petits jeunes voyous qu’on a monté pour aller dire des choses, c’est seulement qu’on voit dans le dossier », dit-il.
La publication de ces inculpations dans le cadre de cette affaire clos l’instruction. Et il est probable que les accusés soient renvoyés en cours d’assise qui s’ouvre le mois prochain.
 
Ceux qui ont bénéficié du non lieu
 
1- AKAKPO Dodji
2- AMETEPE Kossi
3- AKPOVI Taïrou
4- AMEVOR Yoavi
5- DOGBEVI-NUKAFU Suzanne
6- TCHISSE kokoutsè
7- PANAKINAO Kodjovi
8- LOMA Essonana
9- AZIADOUVO Komi
10- KODJO Agbéyomé
11- AFANGBEDJI jil-Bénoît
12- KPANDE-ADZARE Raphaël
13- BODE Tchakoura
14- NAPO Tchein
15- NABOUDJA Bouaïma
16- TCHANGAÏ Alédi
17- NAPO Tchin
18- KABOUA Abass
19- KAMINGH Piabalo
20- DUPUY Eric
21- AMEGANVI Claude
22- ATHILEY Appollinaire
23- SENOU Hervé.
 
 
Les inculpés
 
 
1- ADJA Gérard
2- KPOGO Alphonse
3- EKLOU Jean
4- OURO-AKPO Tchagnao
5- MANTI Kwami
6- FABRE Jean-Pierre
7- AJAVON Zeus
8- NYONATOR Gor
9- MIGAN Kokou
10- MISSINHOUN Ignace
11- LOUM Mohammed
12- EKLOU Kossivi
13- AMAVI Komla
14- ASSOGBA Ayéwa
15- AGBEGNIZI Komlan
16- YALOU Josué
17- TOUKPUI Ayaovi
18- AZE Koffi
19- DICK Logo
20- AGBETI Yao
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 



Laisser un commentaire