Interview Emmanuel SOGADZI, le président de LCT : « J’invite les consommateurs à avoir le réflexe de contrôle des produits avec l’achat »


emmanuel_sogadji


© togoactualite – Les périodes de fin d’année sont les périodes propices où les commerçants véreux inondent le marché de produits impropres à la consommation. A l’occasion de cette fête, nous avons approché le président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), M. Emmanuel SOGADZI qui a accepté nous dire les actions que mène son organisation sur le terrain et prodigue par la même occasion des conseils aux consommateurs. Lire l’interview.
 
Togo Actualité : Comment expliquez-vous qu’à chaque fête de fin d’année, les marchés sont inondés par des articles impropres à la consommation ?
 
Emmanuel Sogadzi : Les marchés sont inondés à des périodes de fêtes parce que ces périodes sont celles de fortes consommations. C’est-à-dire celles tout le monde cherche à consommer. Les produits inondent les marchés à ces moments pour la simple raison que les commerçants souhaitent maximiser leur profit afin de clôturer leur exercice le 31 décembre. De ce fait, ces commerçants passent par tous les moyens pour atteindre leur but. Mêmes les moyens interdits par les lois et textes de la République.
 
Togo Actualité : Vous avez récemment effectué avec l’association consœur du Bénin une visite de contrôle à la Foire internationale de Lomé. Quelles sont vos constations ?
 
Emmanuel Sogadzi : Dans le cadre de notre opération conjointe avec l’association sœur du Bénin la « Voix des Consommateurs », nous sommes rendus compte que le phénomène des produits frelatés ou hors usages continue de prendre une grande ampleur. A la foire précisément, nous avons constaté que certains commerçants vendent des produits périmés sous forme de liquidation aux prétextes que les produits allaient être périmés à une date plus proche.
 
Togo Actualité : Dans quelle catégorie trouve-t-on plus d’articles avariés durant cette période ?
 
Emmanuel Sogadzi : Les produits de consommation en général, les boites de conserves et surtout les boissons en cannettes d’origines diverses sont les catégories dans lesquelles les produits avariés s’y trouvent. Certains whisky en sachet sont sans date de fabrication ni celle de péremption. Les boissons énergisantes font partie aussi du lot des produits avariés.
 
Togo Actualité : Quels conseils prodiguerez-vous aux consommateurs pour les aider à détecter les bons produits des mauvais ?
 
Emmanuel Sogadzi : En termes de conseil, j’invite les consommateurs à avoir le réflexe de contrôle des produits avec l’engagement d’achat. Les produits locaux doivent être contrôlés avant l’achat et la consommation. Le consommateur doit signaler au plus vite que possible tout opérateur économique véreux qui tentera de mettre en vente ces types de produits soit à notre association au lctogo2013@gmail.com ou au 98776646.
 
Togo Actualité : Mot de fin…
 
Emmanuel Sogadzi : Pour finir, je voudrais remercier la presse togolaise pour son accompagnement au côté de la Ligue des Consommateurs du Togo durant toute l’année 2015 et tiens à témoigner notre reconnaissance.
Que l’année 2016 qui profile à l’horizon, soit celle de bonheur, de santé où le consommateur sera plus protégé.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *