Jaurès Tchéou, proche de Kpatcha Gnassingbé prédit la fin du « Faucon Noir »

0
20750

Combien sont-ils les proches de Kpatcha Gnassingbé  à prédire la fin du « Faucon Noir » et enfin retrouver leur réhabilitation complète ? Le cas le plus illustratif, est celui de Jaurès Tchéou, compagnon très écouté de  Kpatcha Gnassingbé. L’homme qui a débuté comme journaliste avec l’ère démocratique dans les années 1990 a fini sa course au côté du pouvoir comme homme d’Affaires. Quelques années aux Etats-Unis, Jaurès fini par redéposer son baluchon au Togo. Interpellé par le pouvoir Togolais suite à l’arrestation du député Kpatcha Gnassingbé, il passera 18 mois dans les geôles de la dictature togolaise. De lui, on retient le pardon. « J’ai pardonné à tous ceux qui m’ont injustement fait du mal » lançait –il au juge Abalo Pétchelibia. Libéré, l’homme ne peut toujours pas quitter le Togo.

Passeport et documents dans les mains de ceux qui disent l’avoir donné sa liberté de jouir de ses droits. Quant aux juges qui devraient mettre la main sur les « crapules » qui retiennent les droits élémentaires de l’ex prisonnier Jaurès, il semblerait qu’ils dînent à la même table avec le « Faucon Noir ». Tel Jean de La Fontaine dans sa fable : Les Animaux Malades de la Peste, le poète Jaurès Tchéou nous livre ici une poésie contemporaine. Qui est le Faucon Noir ? Pourquoi sa fin est imminente ?

Autant de questions. Les réponses, le poète qui a d’abord guincher avec le « Faucon NOIR » sait que, le ver est dans le fruit. Il suffira bientôt qu’une mouche s’y pose pour que tout soit s’écroule comme un château de cartes.

Camus Ali Lynx.info

La FIN DU FAUCON NOIR

Au lendemain de la Toussaint

Les cygnes ont chanté

Genèse d’un noir dessein

Aux relents attristés

Jamais fier et majestueux

Son regard défiait Dieu

Il s’élevait vers les cieux

Pour le soleil et pour les vœux

Maître de la guerre et maître de la vie

Plus d’un ont payé le prix

Mais dans un sursaut de mépris

Un centurion a suivi

Le soleil dans sa fureur

Demanda pardon à Dieu

Pour livrer à contrecœur

Son bâton pernicieux

L’inquisition réunie

Autour du grand dilemme

Divisée et interdite

Devisais à perdre haleine

Le ciel est habillé de noir

Cassandre a enfin parlé

Est-ce la fin d’une épopée ?

La chute du Faucon Noir ?

Jaurès Tchéou, De Irato Scriba, 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 − = 8