« … Je vous demande pardon » a laissé un jeune coiffeur puis s’est suicidé par pendaison.

0
1693

Par Stanislas A. / lopinion.tg

Le jeune Messan Koffi Dodjivi n’en peut plus de l’oisiveté, il s’est donné la mort par pendaison pour couper court. Agé de 30 ans, Koffi est un coiffeur professionnel. Il a été victime d’un licenciement, chose qu’il n’a pu supporter. La scène s’est produite dans le quartier d’Adidogomé.

Selon les informations, le coiffeur était employé dans le salon coiffure et de beauté dénommé PRESTIGE COIFFURE, situé non loin de St Martyrs de l’Ouganda dans le quartier Tokoin séminaire. Il y a travaillé environ 7 ans.

En effet, Messan Koffi Dodjivi fait partie d’un groupe de personnes licenciées par l’employeur suite au faible revenu du salon depuis le déclenchement de la crise sanitaire due au coronavirus.

« A tout ceux que j’ai offensé, je vous demande pardon. Ce que vous pensez de moi, je ne suis pas comme ça. Je serai avec vous nuit et jour. Je veillerai sur vous. À Dieu, »c’est ce que laisse lire un manuscrit laissé par le jeune coiffeur.

Aux dernières nouvelles, deux d’entre ses collègues sont dans la même situation.

source : Stanislas A. / lopinion.tg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 48 = 56