Jean-Pierre Fabre dénonce la cabale contre MM. BOURGI ET KPATINDE


bourgi_kpatinde



COMMUNIQUE
 
Jean-Pierre Fabre dénonce la cabale contre MM. BOURGI ET KPATINDE

 
 
Messieurs Albert BOURGI et Francis KPATINDE, deux personnalités étrangères de renom, que nous avons invitées pour partager avec nous leur connaissance et leurs expériences, et qui devaient exposer deux sujets à ce colloque de CAP 2015, n’ont pu faire le déplacement de Lomé. Nous avons exprimé nos regrets hier 10 octobre 2016, à l’ouverture du colloque.
 
Malheureusement, depuis cette date, s’est orchestrée contre eux sur les réseaux sociaux, une campagne de dénigrement inqualifiable. Ceci est totalement inacceptable.
 
Je voudrais, au nom de l’ANC et de CAP 2015, et en mon nom personnel, condamner avec la plus grande fermeté, cette campagne abjecte qui ne saurait être le fait ni de nos militants ni de nos sympathisants.
 
Je ne suis pas dupe. Les esprits malins, qui croient m’opposer à Messieurs BOURGI et KPATINDE, en prétendant défendre CAP 2015, ne sont manifestement pas de notre bord. Ce sont les mêmes qui tentent de me salir quotidiennement en inventant des mensonges plus ridicules les uns que les autres, sur les réseaux sociaux, notoirement connus pour être la tribune des personnes dont le courage n’a d’égal que leur action dans l’anonymat. Les auteurs de ces agressions sont missionnés par nos adversaires, pour diffamer nos amis dont ils redoutent la fidélité aux idéaux de la démocratie et de l’Etat de droit.
 
Par-delà nos liens dans le combat politique, Albert et Francis sont des amis personnels pour qui j’ai beaucoup d’estime, en raison de leur droiture et de leur longévité exceptionnelle aux côtés des peuples africains en lutte contre la dictature. Je n’ai pas besoin de leur renouveler ma confiance qu’aucune cabale ne peut remettre en cause.
 
Fait à Lomé, le 11 octobre 2016
Signé
Jean-Pierre FABRE