Jean Pierre Fabre dénonce des « dénigrements et attaques de toute sorte »

0
993

« Je suis en permanence l’objet de calomnie, de dénigrements et d’attaques de toute sorte », a véhément dénoncé ce mercredi lors d’une conférence de presse Jean Pierre Fabre, président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

Cette déclaration de l’ex-chef de file de l’opposition, fait suite à un audio abondamment relayé ces derniers jours sur les réseaux sociaux dans lequel il est vertement accusé de négocier des maries avec le Premier ministre.

« J’ai entendu dire que j’ai rencontré le Premier ministre Klassou. Je trouve cela pathétique, je suis vraiment peiné. J’ai entendu dire beaucoup de choses, des rumeurs dans la population et je sais bien d’où peut venir ces rumeurs », a précisé M.Fabre.

Ce dernier a longuement expliqué ce a qui a poussé à ces genres à ces « dénigrements », car tout est parti du jour de la célébration du Dunenyon-Zan où le Premier – après l’avoir salué – a promis de l’appeler. Il l’a effectivement, a avoué le président de l’ANC, mais soulignant avoir tout partagé avec certains de ses collègues de l’opposition dont Antoine Folly et Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson.

M.Fabre a affirmé n’avoir pas rencontré le Premier ministre pour une quelconque négociation de maries. L’ex-chef de file de l’opposition n’a pas passé sous silence le débat qui agite ces derniers jours, l’opposition togolaise : la candidature pour la présidentielle de 2020.

« C’est une manière de chercher de solution à un problème qui n’existe même pas », a estimé M.Fabre.

Toujours au cours de la conférence de presse, l’ANC a une fois dénoncé des « fraudes massives », lors des dernières élections locales. FIN

Edem Etonam EKUE

source : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 + 4 =