Jubilé d’or pour l’Association ASSAFETO des sages femmes

0
585

ASSAFETO


© togoactualite – Créée il y a 50 ans l’Association des sages femmes du Togo (ASSAFETO) souffle son jubilé d’or. Pour célébrer cet événement, elles sont venues d’un peu partout sur le territoire national pour un séminaire-congrès qui durera trois jours et dont le clou sera marqué vendredi par le renouvellement des instances dirigeantes de l’association.
 
En termes de bilan, il est positif, en croire la première responsable de l’ASSAFETO, Mme Eloïse D’Almeida. En 50, l’effectif des sages femmes même s’il est en deçà de ce que des objectifs de l’OMS, a évolue ces dernières décennies. Durant cette demi siècle, dans le cadre de la formation des sages femmes, l’école nationale des sages femmes d’une au départ, a été multipliée par deux pour se rapprocher des bénéficiaires. De même les sites des soins obstétricaux néonataux d’urgences (SONU) sont aujourd’hui une cinquantaine sur le territoire national pour la prise en charge des urgences obstétricales.
 
Pour le représentant du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), Dr Vidraku, il s’est dit heureux de trouver en l’ASSAFETO, un partenaire de la société civile, engagé pour l’atteinte des ODD. Il espère que cette rencontre donnera une nouvelle opportunité d’échanges, de partages et de renforcement de compétences des membres de l’Association, a-t-il indiqué.
 
Les accueils dans les centres de maternités sont souvent décriés par la population, mais pour la présidente de l’ASSAFETO, ceci ne provient pas le plus souvent des sages femmes car ces dernières travaillent dans des conditions de travail font que les gens ne sont pas dans les dispositions d’esprit pour bien travailler.
Notons que la sage-femme assure la surveillance et le suivi médical de la grossesse et propose des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Elle assure, en toute autonomie, la surveillance du travail et de l’accouchement. La sage-femme dispense les soins à la mère et à l’enfant après l’accouchement. Elle pratique la rééducation périnéo sphinctérienne liée à l’accouchement.
 
Au-delà de la période traditionnelle de la grossesse, la sage-femme accompagne également les femmes tout au long de leur vie en assurant leur suivi gynécologique de prévention et en prescrivant leur contraception.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

99 − 94 =