Justice : 5 ans de prison pour Alberto et lourde amende

Alberto Olympio, le président du Parti des Togolais a été condamné à 5 ans de prison de ferme ce mercredi par le Tribunal correctionnel de Lomé dans une affaire qui l’oppose à son ancien partenaire Cauris Management, a appris l’Agence Savoir News de sources concordantes.

 
alberto_olympio_fichier_electoral

L’intéressé n’était pas présent à l’audience. Poursuivi pour faux et usage de faux, M.Olympio est accusé par le PDG de Cauris Management d’avoir détourné 6 milliards de F.CFA.

 

Le président du Parti des Togolais devra également verser au plaignant, 5,9 milliards et 1,3 milliards de F.CFA de dommages et intérêts. Un mandat d’arrêt international a été décerné contre lui.

 

Ces avocats ont toujours dénoncé un procès « politique ». « Le différend en lui-même est commercial, la cause du différend purement politique », a souvent clamé M.Olympio.

 

Leader du Parti des Togolais — créé en mars 2014 — Alberto Olympio avait annoncé sa candidature pour la présidentielle d’avril 2015, avant de se rétracter quelque semaines avant ce scrutin, non satisfait du fichier électoral. FIN

 

Junior AUREL

 
source : savoir news