Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Kadanga Poro, Coordonnateur du MSF : « Faure Gnassingbé sera élu pour...

Kadanga Poro, Coordonnateur du MSF : « Faure Gnassingbé sera élu pour son premier mandat en 2020 »

- Advertisement -

« Pourquoi Faure en 2020 ? ». C’est autour de ce thème que le Mouvement de Soutien au Président Faure (MSF) a tenu dimanche 24 novembre 2019, son Assemblée générale extraordinaire à Kpalimé (120 km au nord-ouest de Lomé), a constaté sur place l’Agence de presse AfreePress.

À quelques mois de l’élection présidentielle de 2020, les associations et mouvements du parti Union pour la République (UNIR) issus des cinq regions, se sont retrouvés à Kpalimé pour définir les stratégies de mobilisation.

Au cours de cette Assemblée générale extraordinaire, un panel a été animé par quelques cadres du parti et a porté sur la candidature de l’actuel Président à l’élection présidentielle de 2020.

Il s’est agi pour les responsables de ce mouvement, d’informer l’opinion publique de la « nécessité » de solliciter un nouveau mandat pour le Président-Fondateur du parti UNIR pour le scrutin à venir. Les raisons de cette candidature ont été présentées aux militants et sympathisants d’UNIR regroupés à Kpalimé.

« Les grands chantiers et projets de développement réalisés et qui se poursuivent à travers le Plan national de développement (PND) sont des raisons pour que Faure Gnassingbé soit encore notre candidat. Nous devons lui donner l’occasion de les concrétiser. Donc nous devons tout faire, d’abord qu’il accepte d’être notre candidat, et ensuite s’assurer qu’il soit élu dès le premier tour », a déclaré au cours de ce panel, l’honorable Kadanga Poro, Coordonnateur du MSF.

« Pourquoi Faure en 2020? Moi je dirais plutôt, pourquoi pas Faure en 2020. Y a-t-il un autre homme de vision que Faure pour 2020 ? Notre président sait là où il va », a renchéri, Kanka-Malik Natchamba, délégué national du Mouvement des Jeunes Unir qui prenait part à la rencontre.

Occasion pour lui de présenter au public les grandes réformes opérées par le gouvernement sur le plan sécuritaire, économique et politique.

« Le chef de l’Etat doit continuer ses chantiers de transformation qu’il a engagés pour le pays. Il est important de solliciter sa candidature pour 2020 », a-t-il insisté.

En ce qui concerne le débat sur une éventuelle inconstitutionnalité de la candidature de Faure Gnassingbé, Kanka-Malik Natchamba a déclaré ce qui suit : « La candidature du Chef de l’état ne souffre d’aucune difficulté juridique ».

Pour le Coordinateur du MFS, ceux qui parlent d’alternance doivent servir d’exemple.

« Il y en a qui sont présidents à vie de leurs partis et ils se disent donneurs de leçons. Nous avons le devoir de laisser le peuple faire son choix. Nous sommes d’accord pour l’alternance mais, elle doit se faire dans les urnes. Nous partons pour donner un premier mandat à Faure Gnassingbé en 2020 et nous devons nous mobiliser pour son élection », a-t-il laissé entendre.

Pour rappel, une déclaration finale a été lue à l’issue de cette Assemblée générale.

Les associations et mouvements de soutien au président Faure ont dans cette déclaration commune, insisté et sollicité auprès des instances dirigeantes du parti d’investir dans les plus brefs délais, leur champion qui n’est autre que l’actuel Président de la République.

Raphaël A.

source : afreepress

1 COMMENTAIRE

  1. Les soi disant députés ignorants ramassés dans des broussailles de je ne sais où.
    Vous avez voté la loi pour commencer le compteur à zéro; dans vos délimitations et archives comment appelez vous cette periode allant du vote de la loi jusqu’à la nouvelle élection??????
    Transition?????
    Essai de gouvernance??????
    Vous vous trompez 4eme mandat ou 1 er cela ne passera pas .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + 3 =

LES + LUS

15 ans sous Faure:Sempiternelle gouvernance du contraire

Le vrai faux suspense est définitivement enterré le 07 janvier dernier avec le « OUI » de Faure Gnassingbé, qui veut...

Présidentielles 2020 :L’heure du peuple a sonné

Cinquante ans d’immobilisme, cinquante ans de passage à vide, de misère, de calvaire, de colère et de faim,...

Présidentielle 2020 : La Cour constitutionnelle valide 7 candidatures et invalide 2

La Cour Constitutionnelle a rendu public vendredi, la liste définitive des candidats retenus pour l'élection présidentielle du...

Présidentielle 2020 : De quoi Faure a-t-il peur?

À cinq (05) semaines du premier tour de la Présidentielle de 202, prévu le 22 février prochain, tout...

Justice : Le bilan famélique du PNMJ

Le ministre de la Justice Pius Agbetomey Pour remettre la justice togolaise sur pied, un programme de modernisation a...