Kossi Efoui, le « vagabond » très prochainement au pays natal

0
869

Son œuvre porte la marque de l’exil ! A la fois dramaturge et romancier, le Togolais Kossi Efoui qui réside en France depuis les années 90, foulera le sol natal très prochainement.

Auteur de nombreuses œuvres dont Le « Carrefour », « L’entre-deux rêves de Pitagaba conté sur le trottoir de la radio », « Sans Ombre, une satire transhumaniste » , « La conférence des chiens », « En guise de divertissement », « Indépendance cha cha cha sur fond de blues », « La tomate farcie et L’horreur du vide », « Les Coupons de Magali », « La fabrique de cérémonies », « L’Ombre des choses à venir », « Solo d’un revenant », « Cantique de l’acacia», Kossi Efoui va rejoindre un groupe d’acteurs pour finaliser le projet « Antigone ou la tragédie du corps dispersé » du metteur en scène togolais Gaëtan Noussouglo dans le cadre d’un prochain colloque prévu à l’Université de Lomé.

Etudiant à l’Université du Bénin aujourd’hui Université de Lomé, il prit une part active dans le mouvement estudiantin des années 1980 réprimé par le régime de Gnassingbé Eyadema. Exilé ou réfugié, « le rebelle de la parole » passe pour l’un des rares écrivains africains à publier aux éditions « Seuil ».

Le mot toujours juste, le « vagabond » Kossi Efoui, fait partie des « grosses pointures de la littérature francophone » avec Théo Ananissoh, Sami Tchak et Kangni Alem. Ancien élève au Lycée de Tokoin, le plus primé des écrivains togolais, est lauréat de nombreux prix et distinctions littéraires dont le Grand Prix Tchicaya U Tam’si du Concours théâtral inter-africain en 1989, Prix Tropiques 2008, Prix Ahmadou Kourouma 2009, Prix des cinq continents de la francophonie 2009….

© Ekoué Satchivi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

45 − = 36