Kpalimé a abrité ce mardi, un atelier de validation du plan de gestion des déchets de la commune

gestion_dechets_kpalimeLe Hall de l’hôtel de ville de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) a servi de cadre ce mardi à un atelier de validation du plan de gestion des déchets de la commune, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News sur place.
C’était en présence de Mme Agbédzi, Présidente de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé, de Békéyi Sogoyou, représentant le Préfet de Kloto et des consultants du laboratoire GTVD de l’Université de Lomé. Des autorités politiques, administratives et militaires étaient également présentes.
Les secrétaires généraux de la préfecture de Kloto et de la commune de Kpalimé, la plate forme de la société civile de kloto, les responsables des associations et Ongs de pré-collecte, les chefs de quartiers et les CDQ ont aussi participé à cet atelier.
Le plan de gestion des déchets de la commune de Kpalimé est un projet financé par l’Amitié Bressuire-Kpalimé (ABK), en collaboration avec l’Association pour le Développement du Jumelage Kpalimé-Bressuire (ADJKB).
« Le présent atelier qui vise à assainir la ville de Kpalimé, répond aux orientations de la politique nationale de l’environnement et aux objectifs du millénaire pour le développement » a déclaré à l’Agence Savoir News Békéyi Sogoyou.
Le plan de gestion des déchets solides de la ville de Kpalimé a pour objectif de contribuer à assainir le cadre de vie des populations de la ville. Ce plan est un outil de travail pour la mise en œuvre du plan de développement communal et prend en compte les dispositions nationales du code de l’environnement.
Le texte visant l’aménagement du territoire et l’amélioration du cadre de vie communal du Projet de Développement Communal a prévu dans sa logique d’intervention, l’élaboration d’un plan d’hygiène et d’assainissement.
Le conseil communal de Kpalimé dans la limite de ses moyens, a fait réaliser du 1er mars au 31 décembre 2012 par le laboratoire Gestion Traitement Valorisation des Déchets (GTVD) de l’Université de Lomé, une étude diagnostique sur la gestion des déchets solides enclenché depuis 2000 et qui aboutit à un plan sectoriel de gestion des déchets solides.
Pour Mme Agbédzi, l’atelier de ce jour revêt une importance capitale pour les populations de la Commune de Kpalimé dans la mesure où elle s’apparente à une logique d’actions menées par différents acteurs en développement pendant des années pour venir à bout des problèmes de salubrité. FIN
.
De Kpalimé, Maestro Mensah ASSOGBAGUE
savoirnews