La Coalition Arc-en-ciel condamne les violences à l’université de Lomé

0
474

adjamagbo

La Coalition « Arc-en-ciel » a dénoncé les violences à l’université de Lomé. Par un communiqué signé de son nouveau Coordinateur Bassabi Kagbara, Arc-en-ciel s’étonne que le gouvernement dénie au Mouvement pour l’émancipation de l’étudiant togolais (MEET) le droit de tenir une assemblée générale d’information à l’intention des étudiants.

 

Arc-en-ciel ne comprend pas que les forces de l’ordre puissent porter avec une telle violence, atteinte aux libertés publiques au sein même de l’université en violation fragrante de la franchise universitaire alors que seule une loi peut restreindre les libertés publiques.

 

Pour Arc-en-ciel cet énième acte participe d’une stratégie du pouvoir de museler tous les mouvements des corps sociaux en lutte pour les revendications légitimes visant à améliorer leurs conditions de vie et d’étude et de travail.

 

Arc-en-ciel attire l’attention des leaders d’opinion afin qu’ils prennent conscience du danger que nous courons en permettant au Président Faure Gnassingbé de faire de passe et de réimplanter en Afrique de l’ouest au 21ème siècle, un système à la nord-coréenne.

 

Par conséquent, la Coalition demande aux autorités de libérer sans délai les étudiants encore en détention de manière arbitraire et de notifier au président de l’université qu’aucune disposition légale ne l’autorise à prendre une telle décision pour restreindre l’exercice des libertés d’association et de réunion au sein de l’université.

 

Enfin la Coalition appelle tous les acteurs de la société togolaise à soutenir massivement les revendications légitimes des étudiants.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 6 =