La Commission nationale des frontières maritimes du Togo (CNFMT) est née


frontiere_maritime


Les enjeux sécuritaires régionaux et nationaux du moment font de la maîtrise des frontières terrestres et maritimes un enjeu capital. Le gouvernement togolais ayant compris, ne tarde pas à prendre des mesures aussi bien au terrestre que maritime pour garantir une sécurité digne de ce nom aux populations et pour la croissance de l’économie nationale.
 
Sur le plan terrestre, c’est toute une armada de mesures qui sont prises dans le cadre de la refondation aussi bien des forces de défenses que celles de l’ordre et de sécurité.
 
Une semaine après avoir adopté un projet de loi relatif à la délimitation des frontières maritimes et la création d’une zone économique exclusive (ZEE), le gouvernement réuni ce mercredi en conseil des ministres, a créé par décret, la Commission nationale des frontières maritimes du Togo (CNFMT).
 
Le projet de décret adopté par le gouvernement vise à harmoniser l’ensemble des textes existants en la matière. Mais plus loin, il permettra de se mettre en ordre de bataille pour atteindre les objectifs fixés.
 
« Le projet de décret permet de garantir une synergie de compétences susceptibles de rendre plus efficaces les différents travaux devant conduire aux négociations pour une limitation conventionnelle et consensuelle des frontières maritimes du Togo et le dépôt du dossier relatif à l’extension du plateau continental jusqu’à 200 miles marins dans un premier temps et son extension jusqu’à 350 miles marins », indique le communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres.
 
Cette commission nouvellement créée, sera rattachée à la présidence de la République, a-t-on appris.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *